Bach et Telemann en regard

le 6 mars 2022, Hôtel de Soubise - Archives Nationales (Paris)

Concert : Clavecin en partage

Hôtel de Soubise
Archives nationales 60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Dimanche 6 mars 2022 à 12h30

Entrée libre

Attention, nombre de places limité, pas de réservation possible.

Par Amadeo Castille, hautbois et flûte à bec - Kamran Mercier et Élisabeth Joyé, clavecin et ottavino

En près de 40 ans d’enseignement, j’ai rencontré et encouragé beaucoup de jeunes dont certains se sont destinés avec bonheur au métier de claveciniste. J’en suis fière et émue. Aujourd’hui, je continue à croire au talent de ces jeunes. J’exige beaucoup d’eux car ce métier demande non seulement du talent mais aussi beaucoup de travail. Kamran Mercier et Amadeo Castille font partie des derniers élèves talentueux que je formerai au conservatoire du 7e arrondissement.

Le programme de ce concert est construit autour de deux trios de Telemann écrit pour un dessus, clavecin obligé et basse continue, ce qui nous permet de jouer tous les trois ensemble des œuvres originales pour cette formation et donner l’occasion de présenter au public le petit clavecin à l’octave construit par Amadeo.
Telemann était plus reconnu à son époque que son contemporain J.S. Bach qu’on pourra entendre en particulier dans un extrait de son œuvre ultime l’Art de la Fugue.

É.Joyé

Programme :

Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Sonate en trio pour flûte à bec, clavecin obligé et basse-continue TWV 42 (extrait des Essercizii musici) |1739-1740
Dolce - Vivace - Siciliana - Vivace

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Contrepoint 1 de l’Art de la Fugue BWV 1080,1 |1742-1746 (Kamran Mercier)

G.P. Telemann
Ouverture en sol mineur pour clavecin |1740 (Kamran Mercier)

J. S. Bach
Allemande extrait de la 1re suite française BWV 812

G.P. Telemann
Trio 12 pour hautbois, clavecin obligé et basse-continue |1740
Largo - Vivace - Mesto - Vivace

Kamran Mercier

C’est à l’âge de treize ans que Kamran Mercier fait ses premiers pas dans la musique en découvrant le clavecin.
Tout d’abord, il étudie au conservatoire de Nanterre avec Sylvain Mathaut qui l’initie au répertoire dédié au clavecin.
Deux ans plus tard, il fait la rencontre d’Élisabeth Joyé avec qui il étudie toujours au conservatoire Erik Satie dans le 7e arrondissement. Cette rencontre fut enrichissante à tous points de vue que ce soit musicalement ou humainement.

Parallèlement ,sa passion pour les claviers anciens l’amène à étudier l’orgue avec Paul Goussot au conservatoire de Rueil-Malmaison depuis maintenant deux ans. Il est aussi depuis Septembre de l’an dernier co-titulaire des orgues de Chaville.

Enfin, il a participé à divers masterclass et académies afin de bénéficier de conseils venant de différents musiciens comme Jean-Luc Ho, Léon Berben, Benjamin Alard et François Guerrier.

Amadeo Castille

Né à Montpellier en 2004, Amadeo Castille se passionne très tôt pour la musique. En 2010, il rentre à la maîtrise de San Carlos à Naples et il débute la flûte à bec avec Concetta Pellegrino. Son intérêt grandissant pour la musique ancienne le pousse à commencer le hautbois qu’il étudie avec Fabio d’Onofrio.
En 2017, Amadeo rentre en France et intègre le CRR de Paris en flûte à bec avec Caroline Howald et Sébastien Marq. Il est actuellement en cycle spécialisé avec Julien Martin. En parallèle, il poursuit l’étude du hautbois avec Guillaume Cuiller puis aujourd’hui en cycle spécialisé au CRR de Paris avec Antoine Torunczyk.

Un peu par hasard, il découvre la classe de clavecin d’Élisabeth Joyė et le monde acoustique inouï de cet instrument. Jeune et habile de ses mains, Amadeo est dirigé tout naturellement par Élisabeth vers le facteur de clavecin Jean-François Brun qui l’initie à la facture instrumentale. C’est dans son atelier qu’il construira un clavecin à l’octave d’après le modèle de Dominicus Pisaurensis (Venise 1543) conservé au Musée de la Musique de la Villette.

Dans la même rubrique