Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 25-07-2013 19:00:01

martin spaink
Membre

Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Un sujet dificile: étant dans la Touraine pour un mois, dans un vieux manoir du 17ème, je suis en train de travailler sur un clavecin d'apres Taskin, du maison Bruce Kennedy, fait quand il était encore basé dans mon ville, Amsterdam 2001. La première fois que je l'avais joué, qques jours apres mon arrivé ici,  je rémarquais à mon ami que Zut, le clavecin était encore en état de bordel! Pourquoi tu n'en prends pas soin régulièrement, les plumes qui ne flèxent qu'a leurs extrémités, l'échelonnement de pince en chaos, le clavier supérieur presque tout avec trop de jeu latéral, espécialement sur les feintes (sont toujours les premiers à tourner gachés) et je voulais continuer de lui tirer les oreilles quand il me disait qu'il y a seulement deux mois l'instrument était servi par un facteur non pas sans renommé, et qu'il lui à payé une bonne somme; pour des traveaux qui sont alors  selon moi mal faits! Alors j'ai vu la facture, toutes les choses dont je n'étais point content sont mentionnés dans la facture. Ils y sont bien des autres choses que j'ai pas encore mentionné ici, mais je me démande comment alors une chose pareille est-il possible? Je sais bien que mon ami n'est rien comme technicien et aussi un peu maladroit (pas quand il joue!) et peut être trop croyant aux bonne foi des autres, mais que est-ce qu'on peut faire dans un cas comme ici? Comme je suis déjà qques jours là  travaillant sur le clavier supérieure et pourtant c'est bien noté dans la facture 'nettoyage et mise en etat des mortaises des claviers'  je pense qu'il doit rendre un part de la somme reçu? Qui en sait des histoires pareilles? Je veux bien savoir comment agir dans un tel cas. Pour moi, ça ne va pas du tout! qques mots de conseils seront bien accueillies!
J'ai vu alors que les mortaises fait par m. Kennedy sont pas très nettes ou précis, alors j'ai changé tous les pointes de 2mm à des autres à 2.2 mm, ainsi créant un peu plus de margin sur quoi faire un bon travail, sans coller des petits pièces de bois sur toutes les mortaises! Alors la prémière faute est chez m. Kennedy, ayant fait un boulot vite et un peu crude (le grand clavier par contraire functionne bien) la deuxième chez ce monsieur facteur, qui a osé mettre dans son facture 'nettoyage et mise en état des mortaises des claviers' quand il retourne un instrument avec un petit clavier avec vraiment trop de jeu laterale!!
martin

Dernière modification par martin spaink (27-07-2013 10:34:04)

Hors ligne

#2 26-07-2013 13:25:59

Freedom
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Il manque beaucoup d'infos pour se faire une idée précise de la situation

Est-ce possible que votre ami soit le responsable de ces mauvais ajustements et qu'il veut faire passer cela sur le dos du facteur?

Avez-vous discuté de cela avec le facteur? Il serait impératif d'avoir sa version...

tenez-nous au courant de la suite des évènements

Bonne chance

Dernière modification par Freedom (26-07-2013 13:27:10)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#3 27-07-2013 10:48:33

martin spaink
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Pour répondre à la question: je suis 100% sûr que mon ami n'as rien fait sur le plan d'ajustements, il ne sait pas faire et ne l'oserai jamais faire des choses pareilles! Il à voulu que l'instrument sera mise en bonne état pour un concert, et apres il l'a peu joué (trop de récherches de musicologie à faire)
Le facteur à collé 6 ou 7 guides sur les mortaises, mais pratiquement tous les feintes avaient trop de jeu laterale, je m'en suis rémarqué immédiatement quand je touchais l'instrument. La réponse de l'instrument était irrégulier, quand j'accouplais les deux claviers le toucher était bordellique.
Comme à présent l'ami est en vacances, je vais continuer doucement le mettre en bonne état, une fois il est retourné, je vais lui interroger de plus proche, et apres on appellera le facteur.

Hors ligne

#4 28-07-2013 07:57:32

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Je ne connais pas le travail de ce Mr Kennedy, mais il n'est arrivé d'avoir à restaurer certains clavecins de facteurs pros, que je ne nommerais évidemment pas: esthétique et finitions irréprochables, mais qui, en regardant de près, révélaient un travail de sagouin (pas d'autre mot) au niveau mécanique (sans parler des barrages collés à la hâte, avec des clous mal plantés, et j'en passe); heureusement, ce genre d'arnaque est très peu répandu dans le monde de la facture.
A l'inverse, j'ai vu des instruments d'apparence très rustre, mais intelligemment conçus et totalement fiables, comme ceux de feu G.Fontvieille, ou même des kits Bedard montés par des amateurs scrupuleux de faire du bon travail dans le moindre détail.
Faire "bien" tout ce qui se voit et mal ce qui ne se voit pas relève pour moi de la malhonnêteté, d'autant que les conséquences finissent toujours par être problématiques.
Ne pas assumer un travail bâclé au niveau des mortaises, en faisant facturer une réparation peu convaincante sur l'un de ses propres instruments, je trouve cela très très limite; cependant, ce Mr Kennedy n'est peut-être pas du tout fautif. (si le clavecin est dans un vieux manoir, l'hygrométrie est peut-être inadaptée, ou très variable, ce qui peut être dramatique pour les claviers et les mortaises...et c'est toujours un crève-coeur pour un facteur de voir l'un de ses instruments dans des conditions néfastes); Et votre ami ne semble pas du tout scrupuleux dans l'entretien de son clavecin, alors que même sans être manuel, on peut vite acquérir avec un peu de bonne volonté des bases minimales pour que de petits problèmes au départ ne deviennent pas immenses à l'arrivée!

Hors ligne

#5 28-07-2013 10:52:48

martin spaink
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Merci de vos réponses! Bruce Kennedy est dans le métier depuis 1985 environs, il est dans le groupe des facteurs 'de prestige' , et j'en ai écouté plusieurs qui sonnent 'beau', entre parenthèses, car ça est toujours une chose personelle. Mais il a construit des bons clavecins, joués et achetés par m. Leonhardt, Skip Sempé etc. Mais ayant eu tous les touches du petit clavier dans mes mains, la précision et finition des mortaises laisse absolument à désirer, quand on regarde de prôche dans les mortaises, il y en reste du débris, l'intérieur n'est pas nettoyé à la lime, c'est irrégulier, en bref, c'est trop vite fait. Tout le matériel est de bonne qualité, mais un travail de bonne qualité sur les claviers prend toujours énormément du temps. Soit. Le conditions ici, dans le vieux manoir, sont bonnes. Des murs assez épaisses, la climate intérieur doit être plus stable que dans un maison moderne. Comme mon ami n'est pas capable d'en faire le maintenance lui même, il le fait servir par une facteur de temps à temps, je sais l'instrument à été chez m. Anselme par exemple. Cette fois ci, il y a deux mois, c'était un autre, et je vais pas dire ici qui c'était maintenant. Si un petit clavier à trop de jeu latérale, ça se peut jouer quand même, ça sonne au moins, mais il est difficile de jouer avec précision. Mais quand un facteur fait coller 7,8 guides sur les touches et laisse en mauvais état tout la reste, et entre dans son facture "nettoyage et mise en état des mortaises des claviers" et je le trouve comme je l'ai trouvé, si je me trompe où non, ne sâchant tous les détails, je sens monter un sort de colère en moi! Même les touches avec les guides collées dessus, trop de jeu latérale.
"Règlage des étouffoirs", alors quand je bouge le régistre du 4' les étouffoirs poussent contre les cordes, pendant les autres, les deux 8', sont bien à l'hauteur.
"Travail sur l'harmonisation, remplacement des becs faibles par la plume", j'ai vu qque becs qui ne flèxent qu'a leur extrémité et pas à la longeur intégrale, c'est toujours un mauvais signe car ces becs vont se casser assez vite. La longeur des becs est aussi pas consistente, il y en a qui sont trop longues, qui ont une tendence à se pendre à la corde.
Mais encore plus choquant c'est que mon ami à huilé les becs il y a 6 mois de fqçon trop généreuse. Heureusement l'huile n'a pas transmigré dans les languettes et les axles du languette pour bloquer tout mouvement, mais toutes les cordes poussaient la barbe. Jargon pour dire que les cordes sont eux-mêmes huilé et que la poussiére s'en colle, que n'aide point à la clarté du ton alors! Mon ami m'as assuré qu'il faisait ça il y a un demi an. Le facteur n'en a rien fait, ni dit nulle chose, au moins que mon ami n'en savait rien jusqu'au moment que je lui fait voir lui même.
C'est pas encore tout, mais comme ça, ça suffit largement. Même si mon ami joue pas mal du tout, j'avoue qu'un piano, qui démande beacoup moins l'attention pour l'entretenir, lui sera mieux adapté du coté pratique! Mais je peux pas alors faire la récommendation de ce facteur, au contraire.
Si il n'a pas fait tout le travail nécessaire que démandait l'état du clavecin, au moins il aurait dû dire ' il reste ça et ça à faire, mais il y en a des raison pour que je les ai pas faits'.

Hors ligne

#6 28-07-2013 19:40:51

Freedom
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Je suis toujours prudent avec ce genre de situation. Étant moi-même consultant à faire des expertises sur des instruments (orgues) en mauvaise état, nous recommandons les travaux nécessaires mais le client opte quelques fois pour l'option la moins chère.
Par la suite le facteur est accusé d'avoir fait seulement le minimum de travaux sur l'orgue...


Autre situation: Le musicien s'improvise comme réparateur et il fait un horrible travail sur l'orgue. Encore une fois le facteur est accusé d'avoir fait un travail de ***** (auto-censure)

Pour terminer, le suis tout à fait d'accord avec les propos de ombreserrantes

Dernière modification par Freedom (28-07-2013 21:00:31)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#7 14-08-2013 22:56:19

Jean-Pierre
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

J'avoue être un peu perplexe sur cette discussion. Il doit y avoir un problème de vocabulaire.
En particulier, je ne comprends pas ce que veut dire "Le facteur à collé 6 ou 7 guides sur les mortaises"
Sur cet éclaté des claviers de mon Hemsch, on voit que le jeu latéral des touches du clavier supérieur est lié non à la pointe de bout (il n'y en a pas) mais à une pointe verticale similaire à la pointe de balancement, légèrement en avant du point de repose des sautereaux.
L'instrument de Bruce Kennedy a-t-il ou non le même genre de mécanique ?

Detail-des-claviers.jpg

Comme pour la pointe de balancement, cette mortaise doit être ajustée à la pointe chromée en faisant en sorte que l'intérieur soit bien lisse.
On fait ce travail à la main, avec une pointe chromée, identique à celles en place, en "mâchant" l'intérieur pour le rendre lisse. Tout limage à ce niveau me semble néfaste, car cela va laisser des petites particules, alors qu'il faut rendre l'intérieur très lisse. Le bois des touches (tilleul) est tendre, et se mâche très bien. Et on ne voit pas pourquoi les feintes seraient plus lâches que les marches.
Desaccouple.jpg
Des photos des claviers en cause seraient les bienvenues !

Par ailleurs, je n'ai jamais utilisé de plume, donc jamais eu de problème de huilage des becs.
Pour les claviers, j'utilise au contraire le graphite, excellent lubrifiant, qui ne fait pas de "cambouis". Pour les pointes dans le peigne du clavier inférieur, et parfois dans les mortaises de balancement.
Exemple de graphitage de peigne :
Graphitage-du-peigne.jpg
A vide, hors de l'instrument, les claviers doivent fonctionner parfaitement avec un retour immédiat des touches; ne pas compter sur le poids du sautereau pour faire le retour. C'est comme cela que l'on a des claviers très doux.

Dernière modification par Jean-Pierre (14-08-2013 23:03:41)


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#8 24-08-2013 18:14:37

martin spaink
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Chèr Jean-Pierre,
ici un photo qui montre ce que je voulais dire avec 'guide plate glued on top of the mortise'  qu'effictivement je ne sais pas bien traduire en Français. Comme la mortaise était d'jà trop grande et pas tres nette, un facteur a commencé plaquer qques guides, mais eux aussi n'étaient pas encore suffisant. J'ai fini par ajouter une trentaine, sur les points de balance, les points de guide en arrière, et même sur les points de balance en sous, où le trou percé était trop large.
Pour l'huile aux becs: mon ami a fait ça il y a plus qu'une demie année, il l'avait fait de façon maladroit et mal-informé, ce qui explique le bordel des cordes qui poussaient la barbe. Le fait grave est que l'autre facteur n'a rien vu, rien perçu à l'écoute, et n'en a rien dit, qui me met dans des graves soupçons de son capacité come facteur!
7gec.jpg
bbpx.jpg

dans la 2me photo vous pouvez voir deux guides en bois supplémentaires, au bout, type U fait par le facteur Français, sur la mortaise de balance, fermé sur 4 cotés, par moi.
qq8d.jpg
J'ai utilisé un crayon tout graphite 6 B, sur la pointe j'ai limé deux faces qui sont de même largeur que les bonnes mortaises. Vous voyez même  une petite vis, seule moyen à mon disposition pour faire la balance propre, qu'avec un poids de 3 gr sur l'avant de la touche il est perfectement balancé. Tous les touches ont reçu des plombs, mais la balancement était erratique partout. Ici, l'un des qque peu des touches qui ont reçu une guide un bas pour remplacer un trou trop large.
cordialement, martin

Dernière modification par martin spaink (24-08-2013 18:32:17)

Hors ligne

#9 24-08-2013 22:01:04

Jean-Pierre
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Plutôt que de mettre des plombs sur l'arrière de la touche, mieux vaut évider l'avant en forme de triangle; cela allège sans diminuer la rigidité et même au contraire. (à droite touche brute, à gauche touche évidée)
Touches_sculptees.jpg
Cela se fait facilement au cutter avec le tilleul, et on contrôle l'équilibre comme vous faites (moi, j'ai équilibré à 4g)
Evidemment, cela prend du temps ... et n'est fait que par les amateurs amoureux de techniques anciennes, car autrement, le prix des claviers devient prohibitif !!! Surtout quand il y a 120 touches à faire sur deux claviers.
Pour d'autrs détails, voir http://jp.baconnet.pagesperso-orange.fr … acteur.htm

Je comprends mieux le guide supérieur de la mortaise, mais il doit y avoir eu un défaut originel dans la fabrication de mortaises trop larges.
Bon courage !


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#10 25-08-2013 12:35:34

martin spaink
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Chèr Jean-Pierre,

Actuellement, j'étais venu en Touraine pour faire un tout autre boulot, celle du charpenterie: préparer 14 modules de barrages classiques en bois, avec des croissillons, comme on peut les voir dans les vastes jardins des grand chateaux Français du 17/18ème. J'amène toujours qques outils pour travailler sur le clavecin Kennedy, soit celui d'une amie dans la région. J'ai du faire un boulot double alors, et j'ai du improviser, un travail  pareil n'etant pas prévu!
Le balancement des touches n'étant pas précis, en fait un peu erratique partout, j'ai fait le balancement au petits vis, c'était le plus simple à réaliser avec les moyens disponibles. Après les traveaux sur les mortaises errantes je me suis aperçu que le toucher n'était pas égale  où ça concerne le poids du touche + sauterau, alors encore une fois je faisais sortir les claviers pour controler chacun des touches pour le balancement. Tous les touches ont bien reçu des plombs, mais l'actuel point de balance de chaque touche était par si ou par là, et avec seulement un sauterau courte ça se fait sentir assez vite les differences de poids!
Après avoir effectué la bonne marche des claviers, j'ai du accourcir et changer beaucoup des becs (dinde pour les deux 8') par ce qu'ils étaient tout trop longs, soit mi-cassés, soit ils ne flexaient qu'à la bout dans la mortaise du languette. Qui c'était qui disait qu'un clavecin est toujours un millimètre éloigné du désastre? Et plus, harmonisation, règlement des étouffoirs (les étouffoirs du 4' poussaient tous contre les cordes, en les mettant en-jeu tout a bougé de façon verticale aussi!)
Donc quand j'avais fini les traveaux mon ami à beaucoup joué,  et j'étais satisfait d'avoir fait le plus possible. Il me reste à replumer le 4', le seul régistre en delrin, mais tous coupés très pointés, alors que ça sonne comme le nasard Angloise! La seule chose que je ne saurais pas améliorer, c'est la basse maigre, hélas, à cause d'un table d'harmonie trop raide. Quand je pousse avec mon doigt sur l'extrémité du chevalet, ça ne bouge pas du tout! En tout, il me semble que ce clavecin d'apres Taskin de Bruce Kennedy n'est pas un des ses grands réussits, et ça vaut également pour les traveaux effectués par les 2 facteurs Français, si un amateur comme moi doit faire un boulot double pour le mettre en bonne état.

Dernière modification par martin spaink (25-08-2013 12:39:42)

Hors ligne

#11 26-08-2013 09:19:47

Jean-Pierre
Membre

Re : Que faire en cas de traveaux mal accomplies par un facteur?

Merci Martin de ces précisions.


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

Pied de page des forums