Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-07-2012 15:10:29

Freedom
Membre

Problème avec support des registres mobiles

Je ne connais pas le terme exact, mais les registres mobiles reposent sur 2 petites éclisses en bois.
Ce sont en fait les supports des registres mobiles. L'un d'eux a courbé. La courbe est assez prononcée pour empêcher le passage de 2 sautereaux.


Ce support est collé, et je dois l'enlever et en fabriquer un nouveau. Pour l'accès, j'ai dû enlever les 3 rangs de sautereaux, les 3 registres mobiles et le clavier supérieur.
J'ai aussi retiré quelques cordes afin de ne pas les endommager.


Quelques questions: Est-ce normal qu'il y ait seulement 2 supports en dessous des 3 registres mobiles?
Je trouve que c'est très peu...


Pour la reproduction du support, y a-t-il des essences de bois recommandées ou à proscrire?


Le support est-il collé ou simplement entré dans un genre de mortaise? (Il semble être solidement collé, mais je n'en suis pas certain)

Dernière modification par Freedom (15-07-2012 15:11:21)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#2 15-07-2012 17:59:26

Freedom
Membre

Re : Problème avec support des registres mobiles

Voici une photo du premier support (normal):


sautereau_normal.jpg



Et voici une photo du deuxième support. Il est très courbé, empêchant 2 sautereaux d'entrer à fonds dans le registre mobile. Comme vous voyez, l'ancien propriétaire (je suppose) a mis un espaceur en bois, et c'est pour cela que le support a courbé. Je n'ai pas d'autres explications...
De plus, ce support est beaucoup moins large que le premier. On voit même les traces indiquant que l'ancien support était de la même largeur que le support normal.


sautereau_courbe.jpg

Dernière modification par Freedom (15-07-2012 18:03:36)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#3 15-07-2012 22:32:06

Gérard Janot
Membre

Re : Problème avec support des registres mobiles

Quel horrible bricolage ! Il faut enlever les deux morceaux, réaliser un nouvelle pièce à la bonne cote et en bois dur et la placer exactement au bon endroit (il doit y avoir une rainure pour cela). Je crois que sur mon clavecin, il n'y a que deux supports, mais j'ai la flemme de tout démonter pour vérifier.
Ce qui me surprend, c'est la forme des sautereaux, cylindrique. Quelle est la marque du clavecin ?


SINE SCIENCIA ARS NIHIL EST

Hors ligne

#4 15-07-2012 22:47:27

Freedom
Membre

Re : Problème avec support des registres mobiles

Gérard Janot a écrit :

Quel horrible bricolage ! Il faut enlever les deux morceaux, réaliser un nouvelle pièce à la bonne cote et en bois dur et la placer exactement au bon endroit (il doit y avoir une rainure pour cela). Je crois que sur mon clavecin, il n'y a que deux supports, mais j'ai la flemme de tout démonter pour vérifier.
Ce qui me surprend, c'est la forme des sautereaux, cylindrique. Quelle est la marque du clavecin ?

Effectivement, c'est horrible. Heureusement, on voit bien encore les rainures d'origine. Cette semaine je fabriquerai le nouveau support à l'atelier. Il faudra que j'enlève plus de cordes voisines afin de travailler comme il faut.


Les sautereaux ne sont pas cylindriques. Il ne faut pas se fier à la forme des trous des registres fixes sur la photo.
Ce clavecin a été fabriqué par le facteur Robert Sigmund (Montréal) et la caisse par Jean-François Beaudin.
Selon l'expertise réalisé par le facteur Yves Beaupré en février 2012, les claviers, sautereaux et registres ont été achetés chez Hubbard.
J'ai vérifié dans le catalogue Hubbard et c'est bien cela.

Dernière modification par Freedom (15-07-2012 22:49:30)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#5 16-07-2012 10:11:44

Re : Problème avec support des registres mobiles

un peu effrayé à la vue de ce post, je me permets de réagir avant une probable catastrophe pouvant être consécutive à votre intervention de remplacement: car ce que vous nommez supports de registres supérieurs, ce sont des entretoises qui ont pour fonction première et capitale de maintenir l'écart de la fosse entre sommier et contre-sommier (ou masse)  et de faire en sorte que le clavecin ne "s'écrase" pas avec la tension des cordes (la 2ème entretoise déformée n'a justement pas résisté dans le temps à cette tension) ; vous prenez de grands risques à les ôter sans précautions élémentaires!!!si vous devez les remplacer, il est IMPERATIF de détendre le cordage et d'étayer la fosse avec des entretoises provisoires afin de remplacer les anciennes en s'assurant évidemment que leur emplacement ne gêne la course d'aucun sautereau; personnellement, je n'utilise surtout pas de bois (déformation toujours possible) mais des entretoises en aluminium dont l'épaisseur correspond exactement aux dimensions des mortaises, et rentrées de biais, en forçant gentiment jusqu'à ce qu'elles soient parfaitement perpendiculaires au sommier et emboîtées dans les mortaises; si vous tenez absolument à les remplacer par des entretoises en bois, veillez à choisir du bois très dur donc très serré de fil et parfaitement sec (frêne, chêne); bonne chance.

Dernière modification par ombreserrantes (16-07-2012 10:24:05)

Hors ligne

#6 16-07-2012 14:29:29

Freedom
Membre

Re : Problème avec support des registres mobiles

ombreserrantes a écrit :

un peu effrayé à la vue de ce post, je me permets de réagir avant une probable catastrophe pouvant être consécutive à votre intervention de remplacement: car ce que vous nommez supports de registres supérieurs, ce sont des entretoises qui ont pour fonction première et capitale de maintenir l'écart de la fosse entre sommier et contre-sommier (ou masse)  et de faire en sorte que le clavecin ne "s'écrase" pas avec la tension des cordes (la 2ème entretoise déformée n'a justement pas résisté dans le temps à cette tension) ; vous prenez de grands risques à les ôter sans précautions élémentaires!!!si vous devez les remplacer, il est IMPERATIF de détendre le cordage et d'étayer la fosse avec des entretoises provisoires afin de remplacer les anciennes en s'assurant évidemment que leur emplacement ne gêne la course d'aucun sautereau; personnellement, je n'utilise surtout pas de bois (déformation toujours possible) mais des entretoises en aluminium dont l'épaisseur correspond exactement aux dimensions des mortaises, et rentrées de biais, en forçant gentiment jusqu'à ce qu'elles soient parfaitement perpendiculaires au sommier et emboîtées dans les mortaises; si vous tenez absolument à les remplacer par des entretoises en bois, veillez à choisir du bois très dur donc très serré de fil et parfaitement sec (frêne, chêne); bonne chance.

Bonjour ombreserrantes


Si vous êtes un peu effrayé à la vue de ce post, attendez quelques semaines, et je vous montrerai un bricolage encore pire que cela! Je vous réserve la surprise... wink


Mise à part quelques autres bricolages à défaire et refaire dans les règles de l'art, le clavecin est dans une bonne condition générale.


Pour revenir à vos commentaires:


- Oui les cordes sont détendus (dévissés un tour complet sur chaque corde)
- J'ai pensé moi aussi que l'entretoise déformée n'avait pas résisté dans le temps à la tension. Mais ce n'est pas le cas, car la distance entre le sommier et contre-sommier est complètement parallèle au millimètre près. De plus, ce clavecin comporte un bloc de bois très solide (1.5 cm X 1.5 cm) de chaque côté qui maintien l'écart de la fosse.
- Voici ma théorie: L'ancien propriétaire a remplacé l'entretoise, mais elle était trop longue. La fosse est donc devenue non parallèle, mais avec les années le sommier et contre-sommier est revenu à sa position d'origine (en s'appuyant de nouveau sur les 2 blocs de bois très solide) et l'entretoise a donc courbé. Il n'y a pas d'autres explications car la fosse est actuellement parfaitement parallèle malgré cette entretoise courbée!


Est-ce que quelque chose d'autre m'échappe?


P.S.
L'autre entretoise a bien tenu le coup après 40 ans, et l'idée de l'aluminium est excellente. Mais mon atelier est à 40 km de ma résidence. Et il serait un peu difficile d'ajuster ce morceau car notre machinerie pour travailler l'aluminium (et l'acier) est trop grosse pour être déplacée chez moi, et je ne voudrais pas faire 4 ou 5 voyages aller-retour à l'atelier pour l'ajustement final...

Dernière modification par Freedom (16-07-2012 14:38:28)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#7 05-08-2012 17:42:19

Freedom
Membre

Re : Problème avec support des registres mobiles

J'ai finalement remplacé l'entretoise brisée dans les règles de l'art


Étant donné que l'ancrage d'un côté a été endommagé (par la mauvaise réparation) j'ai mis 2 gouttes de colle blanche afin que l'entretoise ne se déplace pas avec le temps. Je n'ai pas employé de colle d'ébénisterie afin de pouvoir décoller l'entretoise au besoin sans endommager davantage le bois.


Je suis surpris de voir que les 3 règles mobiles ne sont pas appuyées sur les 2 entretoises. Les règles sont à 3 mm de distance des 2 entretoises. Les règles mobiles sont assez rigides pour ne pas s'évaser vers le centre.
Pourtant, j'ai déjà fabriqué un Zuckermann dans le passé, et les 2 règles mobiles étaient appuyés sur les 2 entretoises, lequel des 2 clavecins est bien assemblé?!?!


Donc Ombreserrantes avaient raison, la fonction première de ces 2 entretoises est bien d'éviter que la masse ne se rapproche pas du sommier.

Dernière modification par Freedom (05-08-2012 17:44:02)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

Pied de page des forums