Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 02-08-2011 11:20:07

Arya
Membre

Pratique et tendinite...

Bonjour à tous,
J'ai joué avec le feu et j'ai forcé sur les écarts à ma main droite. Résultat: mes tendons extenseurs m'en ont voulu et je suis privée de clavecin depuis deux mois à mon grand désespoir...
Avez-vous déjà subi une tendinite ? Combien de temps pour s'en remettre complétement ?
Quel est le meilleur remède ? Quels conseils pour éviter la récidive ?
Merci d'avance pour vos témoignages,

Arya.

Hors ligne

#2 03-08-2011 15:00:13

Re : Pratique et tendinite...

Bonjour

Les petites mains sont malheureusement exposées à ce genre de problèmes, surtout si on est un peu hyperlaxe...le repos est alors la meilleure solution jusqu'à disparition de la douleur! il faut alors reprendre très progressivement le travail et le le conseil primordial est de  NE JAMAIS TRAVAILLER SUR UNE DOULEUR, s'arrêter dès qu'elle apparait, le temps de repos devant toujours être égal au temps de travail, et avoir toujours une bouteille d'eau à portée de mains pour s'hydrater.
Une tendinite ne disparait jamais complètement, il  reste toujours une fragilité qu'il faut apprendre à gérer de la sorte.
Quelques exerices peuvent aussi aider pour se chauffer et prévenir le risque, et renforcer la ceinture scapulaire (muscle  qui tiennent les omoplates, etc) qui sont souvent à l'origine de ces problèmes. je vous conseille de lire à ce propos les livres de Philippe Chamagne "prévention des troubles foncuinnels chez le musicien" et "éducation physique préventive pour les musiciens".
  Si ces problèmes perdurent et que vous envisagez de faire de la musique votre métier, je vous conseille d'aller voir l'association "mèdecine des arts" qui fait une consultation gratuite à Paris  les vendredi à la clinique du musicien, avec un Kyné, un rumathologue, un chirurgien.....et un clavecin pour vous observer jouer!
  On ne le dit pas assez, mais je crois que Soixante pour cent des musiciens ont des pathologies liées à la pratique de l'instrument! et le bon vieux conseil de baisser les épaules  ne fait qu'empirer cela....
Bonne chance dans votre guérison!
Apprenez la patience...et écoutez votre corps.

Hors ligne

#3 04-08-2011 10:10:43

Arya
Membre

Re : Pratique et tendinite...

Merci pour toutes ces informations !
J'espère que mon cas va se résoudre car je perds patience surtout en cette période estivale où on a plus de liberté pour découvrir de nouvelles pièces...
Toutefois, je ne savais pas que baisser les épaules pouvaient aggraver le problème. A chaque cours, je m'efforce d'y penser avant mon professeur.

Hors ligne

#4 08-11-2011 23:43:03

Re : Pratique et tendinite...

Bonjour Arya
Allez-vous mieux? pouvez-vous rejouer?

Dernière modification par petite marmotte (08-11-2011 23:44:42)

Hors ligne

#5 16-11-2011 12:33:02

Arya
Membre

Re : Pratique et tendinite...

Bonjour Petite Marmotte, désolée de répondre avec autant de délais mais je vais mieux ! J'ai repris l'activité à la rentrée du CNR en septembre, j'ai rencontré un très bon docteur qui a remarqué que ma tension venait de l'épaule et donc tirait sur toute la chaîne articulaire. On a soigné la détente et je peux rejouer ! J'ai en fait un problème de fond, je n'arrive pas à me détendre quand je joue, je ne rentre pas assez dans le clavier et ça se ressent au son évidemment ...
En effet, dans votre post vous dites bien "écoutez votre corps" mais je me rends compte que ce n'est pas si naturel ! C'est tout un travail d'apprentissage autour de ça, mon professeur me donne des exercices pour apprendre à tout détendre. Les exercices j'y arrive mais ensuite dans les pièces c'est autre chose ... Enfin tout conseil sera le bienvenu à ce propos !

Hors ligne

#6 16-11-2011 21:58:20

marcoutcho
Membre

Re : Pratique et tendinite...

Il y la méthode "feldenkrais" pour cela...

Hors ligne

#7 17-11-2011 10:43:09

Pancrace
Membre

Re : Pratique et tendinite...

Un conseil d'un spécialiste de l'apnée au clavecin (et donc de la crispation...), valable pour le clavecin comme pour toute autre activité "physique", c'est le contrôle de la respiration.
Quand on souffle, automatiquement on détend les muscles, c'est quasi-physiologique. J'arrive très bien à le faire en plongée pour "stopper le stress" (croiser un grand requin blanc dans une grotte sombre...) et se détendre, mais pas encore au clavier (faut dire que l'enjeu est quand même moins important... quoique..?).

Au contraire, le maintien de la position "apnée" amène à une crispation des muscles et à une incapacité de les contrôler correctement.

Inspirer, souffler, inspirer, souffler...

Pour le prochains cours, préludes non mesurés aux paliers de décompression...

Hors ligne

Pied de page des forums