Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 09-09-2008 15:26:14

avis partagés sur un facteur de clavecins

BIZZI, pour ne pas le nommer...

Dernière modification par le moucheron ébroïcien (12-04-2010 19:54:06)


Compte fermé

Hors ligne

#2 11-09-2008 08:58:39

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Le professeur de clavecin du Conservatoire de Toulouse réputée me l'a conseillé pour ma fille.
J'avais pris contact avec le facteur qui est un homme charmant parlant notre langue.

Pour des raisons économiques j'ai eu l'opportunité d'acheter un Hubert Bedard déjà ancien.
Je le regrette un peu:
certaines cordes vieillies ou usées ont cassé
desacoupler les deux jeux pour le réaccorder n'est pas une partie de plaisir
le clavier ayant pas mal vécu (nottamment des variations hygrométriques) ne répond pas toujours correctement et fait pas mal de bruit (Mr Bizzi m'avait d'ailleurs fait part de ses craintes à ce sujet: Je crains que, si le prix d'achat est si bas la regularité de la mechanique ne soit pas bonne).

A refaire je prendrais un Bizzi Studio avec transposition pour 300 €

Hors ligne

#3 12-09-2008 13:54:59

Carole B.
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bonjour à tous,
sur le sujet intitulé "nos instruments", il y a deux messages du 19 et du 20 mai 2006 qui donnent un avis radicalement contraire sur ce facteur...malheureusement sans donner une ombre d'explication...Ce serait bien que quelqu'un nous dise pourquoi M. Bizzi serait "à éviter" en tant que facteur de clavecins (je ne doute pas des paroles de topinambourg II dans le message précédent).
J'ai fait un tour sur son site internet qui est, disons...très ...démonstratif  : photos de virtuoses du clavecin soit-disant jouant sur ses instruments quasiment en page d'accueil...mais rien ne nous prouve qu'il s'agit de clavecins Bizzi. (Si quelqu'un peut lever le doute, nous lui en serions reconnaissants, bien entendu)...Cela dit, on a dû demander leur avis à ces personnes avant de publier leur photographie sur ce site ?
Donc la question reste posée : que valent les instruments de ce facteur ?

Dernière modification par Carole B. (12-09-2008 13:56:19)

Hors ligne

#4 12-09-2008 19:39:29

Pancrace
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bonsoir,

Je n'ai jamais joué de Bizzi, mais il est clair qu'ils n'ont pas une bonne réputation... Les facteurs avec qui j'en ai discuté les ont fortement déconseillés, pas pour la musicalité mais pour de potentiels problèmes mécaniques. Même commentaire de personnes s'occupant de la maintenance de clavecins.

Il semble que le "business model" de Bizzi soit basé sur une utilisation très intensive de la sous-traitance (explication de leurs prix, c'est aussi le business model de Beneton...), et que le montage final ainsi que le contrôle "sortie d'usine" puissent laisser à désirer sur un certain nombre d'instruments.
En cas de problème, il faut aussi vérifier le "service après-vente". C'est aussi un aspect à négocier. Quid d'une corde cassée? D'une mécanique défaillante après quelques mois... Comment régler cela et à quel prix?

Il faut aussi dire que leur politique de prix est aussi très intéressante, peut-être plus "marketing" que beaucoup d'autres, avec un instrument "sec" très attractif et beaucoup d'options... et avec quelques options on arrive vite à un prix moins compétitif.

Maintenant, après être allé à quelques concerts et jeter un coup d'oeil systématique aux instruments, je n'ai encore jamais croisé de Bizzi... à moins qu'iles n'aient été maquillés! De même, je ne me souviens pas de pochette de disque indiquant que le clavecin enregistré venait de ce facteur... mais je n'ai pas écouté tous les disques...

Hors ligne

#5 28-09-2008 01:14:41

Phildoc
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Carole B. a écrit :

Bonjour à tous,
sur le sujet intitulé "nos instruments", il y a deux messages du 19 et du 20 mai 2006 qui donnent un avis radicalement contraire sur ce facteur...malheureusement sans donner une ombre d'explication...Ce serait bien que quelqu'un nous dise pourquoi M. Bizzi serait "à éviter" en tant que facteur de clavecins (je ne doute pas des paroles de topinambourg II dans le message précédent).
J'ai fait un tour sur son site internet qui est, disons...très ...démonstratif  : photos de virtuoses du clavecin soit-disant jouant sur ses instruments quasiment en page d'accueil...mais rien ne nous prouve qu'il s'agit de clavecins Bizzi. (Si quelqu'un peut lever le doute, nous lui en serions reconnaissants, bien entendu)...Cela dit, on a dû demander leur avis à ces personnes avant de publier leur photographie sur ce site ?
Donc la question reste posée : que valent les instruments de ce facteur ?

le post etait lancé par moi même à l'epoque et c'etait "vos instruments", 3 profs m'avaient deconseillé ce facteur, l'un d'entre eux avait une eleve qui avait un Bizzi clavecin allemand et il etait catastrophique (mecanique etc..), et ce même enseignant devait un jour donner un concert sur un Bizzi et avait du trouver dans l'urgence un autre instrument car le Bizzi etait injouable...voilà ce que j'avais sous entendu à l'epoque sans avoir donné de details

Hors ligne

#6 27-01-2009 20:40:35

Nounourz
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Je suis tombé sur ce forum un peu par hasard, et je crois que je peu répondre de façon pertinente.
J'ai en effet depuis maintenant 7 ans un clavecin Bizzi (grand français, 2 claviers, 3 rangs de cordes), dont je suis enchanté. Mon précédent professeur colportait cet ostracisme (que j'ai entendu ailleurs) contre les clavecins Bizzi... et a changé d'avis après avoir touché le mien. Mon professeur actuel a le même que moi!
J'ai choisi cet instrument après avoir tourné pendant 6 ans! autour de différents facteurs (donc j'en ai touché quelques uns). J'ai le souvenir d'un Von Nagel au toucher franchement dur (mais était-il bien réglé?) et au son avec une "bosse" dans le bas médium à mes yeux désagréable; du Marc Fontaine de mon précédent professeur au toucher moins régulier que le mien. Le plus étonnant pour moi a été un concert à l'église des Billettes, où un interprète célèbre jouait un Marc Ducornet; vu la réputation de ce facteur, j'avais un à priori très favorable: mauvaise (ou bonne pour moi) surprise, le son n'était pas meilleur que le mien!
Non seulement le son du mien est agréable, mais le toucher en est très régulier.
Comme j'entretiens et que je règle soigneusement moi-même mon instrument, qu'il est dans un pièce dédiée pas trop chauffée avec hygrostat et humidificateur, que j'ai démonté les claviers pour de petits réglages, j'ai pu constater la qualité de fabrication. Mais je crois que n'importe quel instrument de n'importe quel facteur donnera des résultats catastrophiques s'il est maltraité. Et que chez le même facteur, deux instruments sortant pourtant des mêmes mains ne seront pas identiques.
J'ajoute que j'ai rencontré plusieurs fois monsieur Bizzi et son épouse: ce sont des gens cultivés et charmants, multilingues. Chaque fois que j'ai eu un petit souci, il m'a répondu rapidement, et quand j'ai eu besoin de plectres et de cordes (j'en ai cassé 2), il me les a DONNÉS.
Malheureusement, depuis peu, je n'arrive plus a avoir de contact: aurait-il pris le "bouillon" avec la crise?

Hors ligne

#7 21-02-2009 22:37:47

Andrea
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

J'ai eu un Bizzi 'primo' - c'était mon premier clavecin; acheté à Musicora en 2001. Je m'en suis débarrassé deux ans plus tard ... le toucher était agréable et uniforme (au moins pour un débutant) mais un peu bruyant, le son était sens beaucoup d'intérêt (chose comprise avec le temps et l'expérience), et il avait deux gros défauts: il ne tenait du tout l'accord au point qu'il fallait l'accorder toutes les demi heures, et les cordes cassaient tout le temps, en jouant et non - j'ai du en changer une cinquantaine en deux ans! Bizzi a été toujours gentil et m'en a envoyé gratuitement à plusieurs reprises. Mais par contre il n'est jamais venu chez moi (à Paris, où il vient souvent) nonobstant mes invitations répétés, pour essayer de comprendre où était le problème. 

J'avais presque arrêté de jouer, tellement c'était devenu une agonie ... j'ai pu le remplacer avec un petit Sassmann de 1982, un petit bijou de sonorité, que deux cordes cassées en plus de 5 ans, un accord qui bouge pas, et j'ai retrouvé la joie de jouer.

Le fils de mon prof de clavecin, musicien professionnel, en avait aussi acheté un (même modèle, je crois en 2003) pour jouer du continuo, et il a eu le même problème avec l'accord, mais pas avec les cordes, que je sache.  Je crois qu'il ne l'utilise plus.

Hors ligne

#8 22-03-2009 20:55:56

Nounourz
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

C'est curieux ce problème d'accord, car le mien est d'une stabilité à toute épreuve: moi qui croyais qu'il fallait accorder un clavecin à tout bout de champ (ce qui m'a longtemps fait hésiter pour l'achat) je peux le laisser 2 mois voire plus sans l'accorder, il reste parfaitement jouable. Certes, c'est plutôt un "haut de gamme" par rapport au "continuo", mais tout de même.
Quant à la sonorité, c'est aussi affaire de goût: je n'ai pas souvenir d'avoir trouvé un Sassmann bien enthousiasmant.

Hors ligne

#9 23-03-2009 18:46:26

Pancrace
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Il sera de toute façon impossible de mener une étude type "Que choisir" sur les clavecins.

S'il est une seule (et maigre...) leçon à tirer: quand tout va bien, tout va bien (ca c'est facile!)... et quand ça va mal, mieux vaut que le facteur ne soit pas trop loin pour diagnostiquer le problème et réparer si besoin et si possible.

Heureusement que mon clavecin qui vient de Nouvelle-Guinée n'a pas de soucis...

Hors ligne

#10 07-04-2012 10:20:23

herisson
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bonjour, désole pour le déterrage de post...

est ce que quelqu'un aurait un avis ou entendu en vrai un instrument de Colzani ? est ce que on peut le considérer dans la même catégorie que Bizzi au niveau qualité-prix ? merci!

Hors ligne

#11 07-04-2012 14:26:16

Freedom
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Nounourz a écrit :

Je suis tombé sur ce forum un peu par hasard, et je crois que je peu répondre de façon pertinente.
J'ai en effet depuis maintenant 7 ans un clavecin Bizzi (grand français, 2 claviers, 3 rangs de cordes), dont je suis enchanté. Mon précédent professeur colportait cet ostracisme (que j'ai entendu ailleurs) contre les clavecins Bizzi... et a changé d'avis après avoir touché le mien. Mon professeur actuel a le même que moi!
J'ai choisi cet instrument après avoir tourné pendant 6 ans! autour de différents facteurs (donc j'en ai touché quelques uns). J'ai le souvenir d'un Von Nagel au toucher franchement dur (mais était-il bien réglé?) et au son avec une "bosse" dans le bas médium à mes yeux désagréable; du Marc Fontaine de mon précédent professeur au toucher moins régulier que le mien. Le plus étonnant pour moi a été un concert à l'église des Billettes, où un interprète célèbre jouait un Marc Ducornet; vu la réputation de ce facteur, j'avais un à priori très favorable: mauvaise (ou bonne pour moi) surprise, le son n'était pas meilleur que le mien!
Non seulement le son du mien est agréable, mais le toucher en est très régulier.
Comme j'entretiens et que je règle soigneusement moi-même mon instrument, qu'il est dans un pièce dédiée pas trop chauffée avec hygrostat et humidificateur, que j'ai démonté les claviers pour de petits réglages, j'ai pu constater la qualité de fabrication. Mais je crois que n'importe quel instrument de n'importe quel facteur donnera des résultats catastrophiques s'il est maltraité. Et que chez le même facteur, deux instruments sortant pourtant des mêmes mains ne seront pas identiques.
J'ajoute que j'ai rencontré plusieurs fois monsieur Bizzi et son épouse: ce sont des gens cultivés et charmants, multilingues. Chaque fois que j'ai eu un petit souci, il m'a répondu rapidement, et quand j'ai eu besoin de plectres et de cordes (j'en ai cassé 2), il me les a DONNÉS.
Malheureusement, depuis peu, je n'arrive plus a avoir de contact: aurait-il pris le "bouillon" avec la crise?

C'est bien de lire votre commentaire, car plusieurs grands clavecinistes ont touché un Bizzi. Alors il ne peuvent pas être aussi médiocre que ça!
De plus vous avez raison lorsque vous mentionnez que n'importe quel instrument de n'importe quel facteur donnera des résultats catastrophiques s'il est maltraité.

Je n'ai jamais vu un Bizzi de ma vie, donc je suis mal placé pour commenter, mais je vous invite à la prudence lorsque l'on entend ce genre de propos sur les instruments. Car plusieurs points sont à considérer, voire également le cas par cas.

Exemple; au Québec nous avons les orgues Odilon Jacques, des instruments de très basse qualité. Plusieurs sont une véritable honte dans la facture de l'orgue. Mais malgré cela, certains de la première génération sont encore dans une parfaite condition après 60 années sans être restaurés, et quelques-uns sonnent encore mieux que des orgues de très grande qualité.

On pourrait dire la même chose des clavecins Hubbart ou Zuckermann. On peut lire plusieurs articles écrits par des détracteurs. Par contre, si l'instrument est assemblé par un (vrai) expert, cela fait toute la différence entre un clavecin de concert à un clavecin "poubelle".
L'année de fabrication des pièces aussi est très importante; il y a une très grande différence entre une version 1980 à celle d'un 2010.


Oh oui! Un dernier point: Même si vous jouez sur le meilleur clavecin au monde, il sonnera horriblement s'il est mal accordé. On sous estime l'importance de l'accord; l'élément le plus important d'un clavecin. J'ai entendu un claveciniste en concert massacrer l'oeuvre de Bach, non pas par son interprétation, mais par un Werkmeister III mal monté !!!

Dernière modification par Freedom (07-04-2012 14:32:02)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#12 07-05-2016 04:12:45

Decalogus
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bonjour,


Je déterre un vieux sujet, excusez-moi ! Je débute le clavecin, et j'ai, comme la plupart d'entre vous, souvent entendu dire du mal des Bizzi.


Pour ce qui est de l'atelier, je l'ai visité et il ne m'a pas semblé bien différent de ceux des autres facteurs que j'ai pu voir. Les claviers ne sont pas fabriqués sur place cependant, il est bon de le savoir.
Après avoir visité/consulté quelques facteurs (français et italiens), ce qu'on m'en a dit, c'est que ses instruments étaient globalement valables, mais qu'à l'époque ou G. Bizzi a commencé à avoir un débit important et donc à déléguer certains éléments à des personnes tierces (années 2002-2003), des ajustements ont été omis sur les premiers instruments, entrainant de multiples problèmes sur les claviers ou la table d'harmonie.
Une réputation est difficile à faire, et très facile à défaire, de là...


En ce qui concerne les instruments eux-mêmes : j'ai pu en jouer trois, et ils ne m'ont pas paru plus mauvais que les autres. J'ai fait mes premiers pas sur un français de Bédard qu'on avait entreposé chez moi, et qui était une vraie calamité (multiples blocages du clavier, fentes à la table d'harmonie, cordes qui cassaient...).
Quand je me suis acheté mon premier instrument, j'ai longuement hésité, et après plusieurs dizaines d'essais je me suis fixé - non sans craintes - sur un italien de Bizzi, qui ma foi me convient très bien. Le son n'est pas exceptionnel, mais il est loin d'être mauvais ou ferraillant. La mécanique roule bien même si elle est un chouilla bruyante, et l'accord tient assez bien également. Il m'est arrivé de ne pas l'accorder pendant 2 mois sans que ça ne s'entende trop, et je n'ai cassé qu'une corde en deux ans.

Ce que j'en dirais, c'est que pour les personnes exigeantes à la recherche d'un son typé ou éthéré, ce n'est pas ce qu'il vous faudra. En revanche, pour les débutants ou les amateurs qui ne peuvent pas s'offrir un Sidey ou un David Ley, pourquoi pas ?

Dernière modification par Decalogus (07-05-2016 04:14:03)

Hors ligne

#13 27-05-2016 15:36:41

Nounourz
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bonjour
Je viens de participer à la réception d'un grand français de chez Bizzi, pour une école de musique locale.
Il date de 2005, à longtemps séjourné pendant des années pour de multiples concerts... à Taiwan, avant de revenir en Italie.
Arrivé ce jour, installé aussitôt, et immédiatement jouable, sans avoir besoin de le réaccorder! (après un voyage depuis le nord de l'Italie); le 4 pieds est presque juste.
Le toucher est très léger, parfaitement régulier, et d'une déconcertante facilité. La sonorité très agréable, plutôt ronde, sans ferraillage, avec des basses bien puissantes
L'aspect, le décor, sont en très bon état.
Bref, je trouve, une belle réussite.
Voilà pour mon dernier retour d'expérience

Cordialement

Hors ligne

#14 07-06-2016 11:38:03

argellies
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Bizzi est un très gentil garçon qui connait très bien les clavecins. Mais son mode de production ( intégration du travail de quantités de sous-traitants) ne fonctionne pas du tout. C'est juste impossible de contrôler la qualité des sous-traitants comme on le ferait pour sa propre production. C'est ce qui explique que certains instruments soient très bien, mais que la grande majorité soit un cauchemard technique à faire fonctionner.

Hors ligne

#15 09-06-2016 14:13:12

Nounourz
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Cette attitude, malheureusement fréquente, d’artisans, commerçants/commerciaux, consistant à critiquer leurs confrères/concurrents a le don de m’agacer prodigieusement. Ce n’est pas ce genre de propos qui rend meilleure leur propre production.
Si j’ai choisi en 2001 un Bizzi, c’est que j’ai jugé qu’il était meilleur et mieux fini que d’autres (en particulier ceux de Mme Argelies. L’honnêteté me conduit à dire que j’ai trouvé que ses dernières productions - il y a 2 ou 3 ans - étaient meilleures: si je devait faire un choix maintenant, peut-être hésiterais-je plus).
Quant à l’argument qu’une production de type PME ou industrielle serait par essence moins bonne qu’une production artisanale, ça laisserait supposer que par exemple aucun piano ne pourrait être bon, quand on voit le nombre de sous traitants à laquelle cette industrie à recours.
Et il me semble que ni Ruckers, ni Hemsch ne produisaient seuls la grande quantité d’instruments sortis de leurs ateliers…
Cordialement

Hors ligne

#16 10-06-2016 20:40:17

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Nuançons, voulez-vous? Mme Argellies évoque simplement des problèmes mécaniques fréquents chez les Bizzi, maintes fois vérifiés, que j'ai également constaté, et un mode de production incompatible avec la facture de clavecin. (Ne mélangeons pas piano et clavecin je vous prie). Il ne s'agit pas de tirer la couverture à soi mais de tirer des constats objectifs. A moins que vous ne soyez, cher Nounourz, expert en facture instrumentale, il me semble assez périlleux de vous aventurer sur ce terrain, avec un ton acide et péremptoire assez déplacé à mon sens. Peut-être vous sentez-vous offensé dans votre choix de 2001, et peut-être avez-vous un excellent Bizzi. C'est probable. Je ne défends pas ma collègue, que je ne connais pas personnellement, (le terme "très gentil garçon" est effectivement assez cruel), mais il faut juste savoir de quoi on parle lorsque l'on s'exprime sur un forum. On ne parle pas de voitures. Le clavecin ne supporte pas la série, ou l'assemblage genre Légo, et la productivité est à l'antipode de la poétique propre à cet instrument. Il faudrait développer...Vous êtes le bienvenu dans mon atelier si un jour vous passez en Auvergne. (Frédéric Bertrand)

Dernière modification par L'Atelier de Vialette (10-06-2016 20:47:13)

Hors ligne

#17 14-06-2016 09:53:28

argellies
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Quand je dis "très gentil garçon", ça n'a rien de cruel, c'est absolument vrai, il est gentil et intelligent et il connait bien les clavecins, il n'empèche que certaines de ses mécaniques sont objectivement difficiles à faire fonctionner.
La comparaison avec le piano est difficile! Quand on passe d'une centaine à plusieurs milliers d'instruments par an, la nature des problèmes change. Le degré de standardisation, l'efficacité des contrôles n'a plus rien à voir.

Hors ligne

#18 16-06-2016 11:08:21

robertmage
Membre

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

moi même très intéressé par la facture qui ne la connait que par les livres, je suis désagréablement étonné de savoir que la production des clavecins frôle la production industriel. mais qu'entendez vous par  sous traitante ? , je veux dire jusqu'à quel limite elle peut être toléré, je me doute bien que la fabrication des sautereaux, voire même des registres sont fabriqué à l'extérieur sans parlé de la décoration et pense que certain facteurs assume une fabrication cent pour cent dans leurs ateliers, mais je suis curieux d'en savoir plus sur vos modes de construction et les limites des prise en charge de fabrication de pièces intermédiaires .

bonjour à Martine Argellies dont je possède un instrument commandé en 2005 et qui fonctionne très bien.

Hors ligne

#19 17-06-2016 08:21:54

Re : avis partagés sur un facteur de clavecins

Personnellement, je fabrique intégralement mes instruments, partie mécanique comprise ce qui a l'avantage, même si ce travail est un peu fastidieux, de réduire de façon notable le coût de fabrication, (d'environ 1800e pour un deux claviers) et de contrôler au mieux le fonctionnement. Même si l'on trouve d'excellents sautereaux usinés industriellement, chez Vogel par exemple, il y a quelque chose de rassurant et d'appréciable dans le fait de tout concevoir soi-même. Mais il est également logique que la plupart des facteurs fassent appel à cette solution pour gagner du temps (comme les facteurs du XVIIIème qui avaient nombres de "petites mains"). Après, certains font fabriquer leurs claviers d'un côté, raboter aux côtes leurs bois de l'autre, voire même acheter des tables toutes prêtes, là, c'est autre chose, et je m'ennuierais beaucoup à procéder ainsi! Tout est je pense question d'optique, de positionnement, j'irais jusqu'à dire de philosophie...

je connais un facteur qui commence systématiquement au moins 8 clavecins à la fois et qui produit beaucoup, à des tarifs très bas qu'il vend d'ailleurs très bien, mais les résultats ne m'ont jamais convaincu, et à l'oreille, objectivement ça "sent" la série, la poétique est totalement absente même si au niveau du travail, des finitions, c'est très bien fait. A l'opposé, des facteurs comme le regretté Fontvieille, qui a fabriqué de nombreux instruments, très beaux sur le plan sonore, irréprochables mécaniquement, ne faisait qu'un clavecin à la fois, c'était pour lui primordial, et l'aspect économique était très secondaire (le client faisait son piétement et la peinture lui-même s'il n'avait pas beaucoup d'argent! Parfois, il donnait même ses clavecins, par amitié, comme un 16' d'après Haas à son copain Isoir...ou le tout premier clavecin de Blandine Rannou...une autre époque!)

Hors ligne

Pied de page des forums