Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 13-03-2008 16:56:41

Entretien des clavecins dans les conservatoires

Bonjour,

J'ai une question pour mes collègues enseignants.
J'aimerais savoir comment s'organise dans vos conservatoires l'entretien et l'accord des clavecins, épinettes, orgues positifs, clavicordes, et autres instruments à clavier qui font partie des départements de musique ancienne.
Je suis persuadée que nous y consacrons tous beaucoup de temps, dans l'intérêt d'une bonne conservation des instruments, dans le souci de fournir toujours aux élèves des instruments bien accordés et bien réglés, et également pour confort de nos petites oreilles !

L'ampleur de la tâche dépend évidemment du parc instrumental, et des conditions de « stockage » et d'utilisation des instruments...

J'ai connaissance du fonctionnement de quelques conservatoires, qui ont prévu un budget et une organisation pour cela. Je suppose que la majorité d'entre-nous assume la charge de travail...
Questions ouvertes :
Certains d'entre-vous ont-ils une décharge horaire ?
Les grands élèves accordent-ils les clavecins ?
Recevez-vous la visite régulière d'un facteur pour l'entretien ?
Etc etc...

A Angoulême, l'accord est assuré par 3 professeurs du département de musique ancienne (flûte à bec, basse continue et clavecin), pour 4 clavecins, un virginal et un orgue positif. On est obligé d'accorder les clavecins quasi tous les jours (à cause des conditions de chauffage, d'exposition au soleil,... je vous passe les détails, mais c'est assez catastrophique). Donc ça représente un gros volume horaire.
On s'occupe également du petit entretien courant.
Pour l'instant, pas de décharge horaire.
Et les instruments sont révisés une fois par an par un facteur.

Là aussi, concernant l'intervention des professionnels, la procédure administrative des marchés ne nous facilite pas toujours la tâche...

Merci de vos réponses !

Florence

Hors ligne

#2 14-03-2008 19:33:20

Re : Entretien des clavecins dans les conservatoires

à Sainté j'ai en principe une décharge horaire mais ce n'est pas si simple. Les clavecins ont vraiment besoin d'un accord hebdomadaire et je ne m'y tiens pas (honte.)

Hors ligne

#3 14-03-2008 22:08:09

Zephire
Membre

Re : Entretien des clavecins dans les conservatoires

La tache serait rendue plus facile si les "grands élèves" accordaient régulièrement. Encore faut-il savoir accorder et je trouve que la formation des clavecinistes est de ce côté assez lacunaire (quant à ce qui touche à l'entretien les clavecins, n'en parlons pas).
Certes, pour ces deux choses on peut apprendre sur le tas, mais quand on voit parfois dans quel état les "cobayes" finissent l'année.....


"Chacun de nous possède une musique d'accompagnement intérieure.Et si les autres l'entendent aussi, cela s'appelle la personnalité" (Gilbert Cesbron)

Hors ligne

#4 16-03-2008 12:56:39

Re : Entretien des clavecins dans les conservatoires

A Béziers, je disais  chaque fin de mois combien d'heures j'avais consacrées à l'accord et l'entretien courant (variable selon les saisons, les sorties pour auditions...), et j'étais payée en heures suplémentaires. Il y avait un contrat d'entretien avec un facteur qui venait deux fois par an pour l'entretien .
  A Ajaccio, pas d'heures sup prévues pour l'accord, ce n'était pas prévu dans le budget qui est constant,et pas de décharge horaire car j'ai  trente sept élèves...c'est plutôt de la surcharge horaire! j'essaye que les clavecins soient toujours justes car c'est la première condition pour bien éduquer l'oreille des jeunes enfants, avant qu'ils apprennent à accorder,  et on fait beaucoup de musique d'ensemble avec les flûtes à bec, ce qui est vite insupportable si les clavecins sont bas.... il y a un facteur qui  vient une fois par an pour l'entretien.

Hors ligne

Pied de page des forums