Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 14-09-2016 15:52:31

dbomoi
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Bonjour
Merci infiniment pour toutes ces précisions. Je vais essayer votre technique. Bien cordialement

Hors ligne

#2 11-09-2016 15:54:03

pstevenin
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

avec un coin en feutre ou en caoutchouc.
Placer le coin pour étouffer un choeur (corde), accorder l'autre, faire l'unisson (et recommencer autant de fois qu'il y a de choeurs). Pour plus de facilité, poser un tissu sur tous les choeurs qui résonnent en sympathie (ce qui enrichit le son durant le jeu, mais perturbe l'accord).

De toutes les façons, c'est long à accorder et plus approximatif (je compte 2 fois plus de temps que pour un clavecin pour le même nombre de cordes). Une fois l'accord fini il y a généralement des reprises à faire.

dbomoi a écrit :

Bonjour, j'ai acheté un clavicorde d'occasion, double corde, non lié. Il y a très peu de littérature sur cet instrument et je voudrais savoir comment neutraliser une corde pour pouvoir accorder les deux séparément si cela se fait, sinon c'est très long. Merci à ceux qui pourront m'aider.

Hors ligne

#3 11-09-2016 11:06:15

dbomoi
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Bonjour, j'ai acheté un clavicorde d'occasion, double corde, non lié. Il y a très peu de littérature sur cet instrument et je voudrais savoir comment neutraliser une corde pour pouvoir accorder les deux séparément si cela se fait, sinon c'est très long. Merci à ceux qui pourront m'aider.

Hors ligne

#4 26-09-2015 18:15:18

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Voyant l'évolution de cette discussion, j'ai donc modifié a posteriori son sujet en "le clavicorde, excellent instrument d'étude" au lieu de "le clavicorde, simple instrument d'étude?" Je pense nous sommes tous d'accord là-dessus.


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#5 26-09-2015 11:08:02

Jean-Pierre
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Tout à fait d'accord; c'est un instrument exigeant et formateur.


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#6 22-09-2015 15:12:19

Pancrace
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Je suis l'heureux propriétaire d'un clavicorde depuis ce printemps, et je suis entièrement d'accord avec ces propos. Le clavicorde oblige à être plus précis et surtout à avoir une intention pour (presque) chaque note. Et donc, malgré son petite volume sonore qui pourrait le rendre "peu intéressant", il est à la fois très exigeant et très formateur. C'est mon sentiment perso en tant qu'élève....
A ce point que je ne comprends pas pourquoi il n'est pas plus souvent "poussé" par les profs de clavecin comme instrument d'étude. On apprend bien dessus, il est peu encombrant, assez facilement transportable pour pas mal de modèles, on en trouve d'excellents à des prix "raisonnables" (quand on parle de "vrais instruments") et on peut en jouer en appartement sans réveiller les voisins.

Hors ligne

#7 05-09-2015 18:18:02

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Daniel L a écrit :

C.P.E. Bach dans son livre "Versuch über die wahre Art das Clavier zu spielen" confirme ce que Walther a écrit:

« Pour bien faire, celui qui joue d'instruments à clavier devrait posséder à la fois un bon clavecin et un bon clavicorde, afin de pouvoir jouer toutes sortes de pièces alternativement sur les deux instruments. Celui qui joue bien du clavicorde jouera bien du clavecin, mais non pas l'inverse. Il faut donc utiliser le clavicorde pour apprendre la bonne exécution, et le clavecin pour acquérir la force qui convient dans les doigts. »


Je m'aperçois par hasard que Charles Burney est du même avis que C.P.E Bach. Il écrit en 1773:


"... c'est sur un clavicorde ou un piano-forte que les enfants ont intérêt à faire leur apprentissage, dès le début, et qu'ils doivent être obligés de donner une véritable expression au premier air qu'on leur donne à jouer (...); inversement, je ne pense pas qu'un élève ayant passé des années à travailler sur le monotone clavecin, quelle qu'en soit l'utilité pour fortifier la main, puisse jamais compenser ce désavantage."


Cette convergence n'est pas surprenante car Burney et C.P.E. Bach se connaissaient.

Dernière modification par Richard E. (05-09-2015 18:23:22)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#8 14-08-2015 12:08:58

Pancrace
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Merci Daniel L. Je pensais qu'il s'agissait du nom du mouvement "général de redécouverte" du répertoire de cette époque (j'espère ne froisser personne en utilisant ces circonvolutions !) et non de celui de la facture d'orgue....

Hors ligne

#9 11-08-2015 04:28:33

Daniel L
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Pour répondre aux commentaires de Pancrace et Richard, contrairement au monde du clavecin, le monde de l'orgue est plus complexe car il n'a pas cessé d'évoluer depuis les 3 deniers siècles; ce qui n'a pas été le cas du clavecin.
Par exemple, après l'orgue baroque, il y a eu l'orgue romantique, l'orgue symphonique, l'orgue post-symphonique, l'orgue de cinéma, l'orgue néo-baroque, et l'orgue néo-classique. Et depuis les 10-15 dernières années il y a une tendance à fabriquer des orgues hybrides ce qui rend les choses encore plus nuancées. 
Pour tenter d'expliquer le terme post-néo-baroque, il faut comprendre qu'avant toute chose, l'orgue néo-baroque était surtout une caricature de l'orgue de l'Allemagne du Nord ou de l'orgue classique français. Tandis que l'orgue post-néo-baroque s'inspire d'instruments historiques réels. Tout comme le clavecin, on tente de fabriquer des copies historiques, ou encore inspirés d'instruments historiques existants.
Ce n'est pas très clair comme terme, et je ne fais pas partie des personnes acceptant ce terme.

Hors ligne

#10 10-08-2015 19:02:27

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Je pense qu'à un moment, il faudra passer à l'archéo-baroque, pour relancer un nouveau cycle !


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#11 10-08-2015 14:02:18

Pancrace
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Un doute m'étreint : et après le "post-néo-baroque", ce sera quoi ? Le "néo-post-néo-baroque" c'est un peu long et répétitif, ça fait carrément sériel.

Hors ligne

#12 07-08-2015 02:36:04

Daniel L
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Richard E. a écrit :

..

Elle me disait aussi qu'à peine arrivé comme titulaire de la classe de clavecin, Veyron-Lacroix avait fait virer tous les clavecins Pleyel.  Mais je ne sais pas par quoi il les a remplacés. Peut-être par des Neupert?

.

Faut être prudent quand on parle de Neupert, car il fabrique des clavecins modernes ET des copies historiques !

Hors ligne

#13 06-08-2015 17:48:02

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Debussy, qui disait de la guitare: "c'est un clavecin, mais expressif" !


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#14 06-08-2015 15:52:55

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Et Scott Ross avait mis des punaises sur les marteaux d' un  piano  pour "imiter" le son d'un  clavecin .  Quant à Leonhardt , sa soeur Trudelies raconte qu' il a joué du piano enfant et adolescent , et joué du Debussy !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#15 06-08-2015 13:19:36

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Pour continuer sur le rapport piano / clavecin, je me rappelle qu'une ancienne élève de Robert Veyron-Lacroix au Conservatoire de Paris me racontait que dans la classe de clavecin, elle était la seule à posséder un clavecin. Les autres élèves travaillaient chez eux sur leur piano !  On s'étonne que certains clavecinistes jouaient comme des pianistes...


Elle me disait aussi qu'à peine arrivé comme titulaire de la classe de clavecin, Veyron-Lacroix avait fait virer tous les clavecins Pleyel.  Mais je ne sais pas par quoi il les a remplacés. Peut-être par des Neupert?

Autre époque...

Dernière modification par Richard E. (06-08-2015 13:20:12)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#16 06-08-2015 11:41:08

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Merci !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#17 05-08-2015 14:38:18

Daniel L
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Richard E. a écrit :

Cela me rappelle qu'en France dans les années 60 on prétendait qu'il fallait commencer par le piano, avant d'aborder le clavecin ou l'orgue.

Ce genre de théorie fait toujours couler beaucoup d'encre, et toutes sortes de version ont été avancées.

Par exemple. dans les années 60, la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (École de musique Vincent-d'Indy) prétendait qu'il faut avant tout acquérir une bonne base de piano afin de devenir un bon ... violoniste!


De mon côté, à la fin des années 80, un prof de l'Université McGill m'a confié qu'il refusait des élèves en classe d'orgue si ces derniers refusaient d'apprendre le clavecin parallèlement. Car il disait que le jeu pianistique d'un élève l'empêche d'acquérir une bonne articulation à l'orgue dans le répertoire baroque.
Et le même prof prétendait que si l'organiste veut se diriger vers le répertoire romantique, le piano pouvait dans une certaine limite être bénéfique!!!


Et Scott Ross (à Québec) m'a dit que le piano est le pire instrument pour contaminer un élève à l'apprentissage du clavecin. (Ce qui fera plaisir à Louis Couperin...)


Mais nous étions dans la période du sommet du mouvement néo-baroque. Certains prétendent que nous sommes maintenant dans la période post-néo-baroque (voir le forum Organographia). Est-ce mieux? à vous de juger...

Dernière modification par Daniel L (05-08-2015 14:47:07)

Hors ligne

#18 05-08-2015 13:59:40

Richard E.
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Très intéressant, merci Daniel ! Je compléterai mon article de blog avec cette information  pertinente.

Il fallait donc à l'époque apprendre la clavicorde avant le clavecin. Peut-être que cela permettait d'apprendre à bien équilibrer la force des doigts pour avoir un jeu égal?

Cela me rappelle qu'en France dans les années 60 on prétendait qu'il fallait commencer par le piano, avant d'aborder le clavecin ou l'orgue.

Dernière modification par Richard E. (05-08-2015 14:00:45)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#19 05-08-2015 13:27:37

Daniel L
Membre

Re : Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Je ne répète pas ce que j'ai écrit sur votre blogue, mais j'ajoute ceci:


C.P.E. Bach dans son livre "Versuch über die wahre Art das Clavier zu spielen" confirme ce que Walther a écrit:

« Pour bien faire, celui qui joue d'instruments à clavier devrait posséder à la fois un bon clavecin et un bon clavicorde, afin de pouvoir jouer toutes sortes de pièces alternativement sur les deux instruments. Celui qui joue bien du clavicorde jouera bien du clavecin, mais non pas l'inverse. Il faut donc utiliser le clavicorde pour apprendre la bonne exécution, et le clavecin pour acquérir la force qui convient dans les doigts. »


Aujourd'hui nous sommes très très loin de cette approche pédagogique!

Dernière modification par Daniel L (05-08-2015 13:39:12)

Hors ligne

#20 01-08-2015 10:29:42

Richard E.
Membre

Le clavicorde, excellent instrument d'étude

Dans son "Lexique musical" (1732), Johann Gottfried Walther présente le clavicorde comme un instrument dont l"étude doit précéder celle du clavecin et de l'orgue.

Pour plus de détails  voir sur mon blog https://richardetievant.wordpress.com

Dernière modification par Richard E. (26-09-2015 18:11:45)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

Pied de page des forums