Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 06-08-2012 00:15:40

Freedom
Membre

Coller la table

Je n'avais jamais vu cette technique de serrage pour coller la table.
Au lieu de prendre des serres, c'est un système beaucoup plus rapide étant donné qu'on emploi de la colle chaude.

http://www.youtube.com/watch?v=L-4EeGL63E4&


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#2 08-08-2012 10:22:25

robertmage
Membre

Re : Coller la table

cela s'appelle un ciel de barrage, cela est tres pratique, mais la seul contrainte de ce systeme c'est qu'il faut avoir une bonne collections de vergettes de differentes longueur en rapport de la hauteur du sujet a coller, pour ma par, je recupere des lattes de sommier de lit que je refend sur la longueur, elles sont souples et resistantes.

Hors ligne

#3 08-08-2012 17:16:14

Freedom
Membre

Re : Coller la table

robertmage a écrit :

cela s'appelle un ciel de barrage, cela est tres pratique, mais la seul contrainte de ce systeme c'est qu'il faut avoir une bonne collections de vergettes de differentes longueur en rapport de la hauteur du sujet a coller, pour ma par, je recupere des lattes de sommier de lit que je refend sur la longueur, elles sont souples et resistantes.

En plus, le degré de serrage est moins précis qu'avec des serres.
Avec des serres, avec l'expérience on sait lorsque la pression parfaite est atteinte. On peu régler au quart de tour... et c'est important car lorsque c'est trop serré, la colle se retire trop et c'est moins bien collé.


Mais chacun sa méthode de travail.... l'important reste tourjours le résultat final.
Je connais des artisans du bois avec tout l'outillage en General (http://www.general.ca) et qui font de la mauvaise finition, et je connais des artisans avec des outils bas de gamme dans leur sous-sol de maison qui font de la superbe finition!


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

Pied de page des forums