Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 01-05-2012 16:02:30

sanial
Membre

à propos de l'assurance en cas de transport d'un clavecin ?

bonjour,
est-ce que vous assurez vos instruments en cas de transport ? par exemple pour jouer à l'extérieur de chez vous ? en tant que "solo", je veux dire non affilié à un groupe officiel mais officieux ! !  j'espère que je me fais bien comprendre ! merci Ode Geneviève

Hors ligne

#2 01-05-2012 18:20:10

Forqueray
Membre

Re : à propos de l'assurance en cas de transport d'un clavecin ?

Bonjour,
En principe, il n'est déjà pas recommandé d'avoir un instrument non assuré chez soi, mais transporter un clavecin non assuré, c'est vraiment dangereux.
Moi, mon clavecin est assuré en permanence,c'est la solution la plus responsable et ce n'est finalement pas si cher que ça quand on trouve la bonne assurance...


Musique qui dit tout ce que bouche ne peut,
Sans aucun effort tu embellis la nature,
De même que ta complice et soeur peinture
Sans faillir la révèle et l'élève à nos yeux

Hors ligne

#3 07-05-2012 13:27:23

Freedom
Membre

Re : à propos de l'assurance en cas de transport d'un clavecin ?

Pour la résidence, un clavecin fait partie des biens "meubles". Donc, au niveau de l'assurance résidentielle, le clavecin est déjà protégé. Afin d'accélérer le dédommagement, il est fortement conseillé de prendre des photos et de garder toutes les factures. De plus, garder les photos sur internet. Comme cela, s'il y a un incendie et perte totale de la maison, vous pourrez récupérer les photos sans problème pour les assurances.

Renseignez-vous aussi pour le remplacement "valeur à neuf", c'est souvent déjà inclus chez certains assureurs.

Pour le transport du clavecin, contacter un courtier d'assurance pour prendre une assurance-cargo temporaire. Pas très dispendieux.

Dernier point: Si vos meubles sont assurés pour 20,000 Euros, et que vous avez payé votre clavecin 12,500 Euros, n'oubliez pas d'augmenter la valeur de vos biens assurés! wink

Dernière modification par Freedom (07-05-2012 13:34:41)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

Pied de page des forums