Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 29-06-2011 18:05:33

Re : G. Naulleau

la radio? il n y a rien c est comme la TV .Radio classique ne vait pas mieux que France Musique .

Rabattons nous sur les disques et les concerts  !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#2 29-06-2011 18:03:48

Re : G. Naulleau

franchement ce film de Corneau ne m'a pas marqué du tout .... Les pièces qu'on entend étaient deja bien connues en 1992 à la sortie du film et je les avais toutes au disque à cette époque ...   Mais musicalement c'est bien quand même. Sans plus . Le film en lui même par contre ne va pas . C'est quoi cette histoire inventée et adaptée d'un roman ?

Je l'ai découvert a cette époque (vers 90) , mais le film de Straub m'a autrement plus marqué !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#3 26-06-2011 20:10:24

fredbertrand
Membre

Re : G. Naulleau

Navrant et à la fois si évident...en matière de diffusion musicale, les auditeurs consomment, et dans leur majorité n'aiment que ce qu'on leur donne à entendre, et se fichent éperdument des trésors dont on les prive brusquement...la fin de l'émission de Naulleau m'exaspère et me catastrophe comme vous, mais n'est que le reflet d'une époque décérébrante; tristes temps...petite anecdote: j'étais très jeune mais déjà immergé de musique baroque, quand le film "Tous les matins du mondes" est sorti, et partout,soudainement, tout le monde ne jurait que par Marais..ah,  "La Rêveuse",oh que c'est profond et sublime, la viole de Gambe!", tous comme foudroyés par la Grâce, foudroiement éphémère des feux de la rampe, et en quelques mois, la variétoche technoïde avait repris ses droits...pardonnez mon amertume; reste à se délecter de la nostalgie vaporeuse d'une radio qui était si bien heureusement éclectique mais désormais corrompue par l'air du temps
...et je n'ai que trente trois ans! Bon, par évidente résistance, mais résigné, j'ai moi aussi envoyé mon petit mail de dépit en attendant des jours meilleurs.

Dernière modification par fredbertrand (26-06-2011 20:18:01)

Hors ligne

#4 25-06-2011 18:10:06

robertmage
Membre

Re : G. Naulleau

au revoir France musique! mais bonjour "a qui"??????????????!!!!!!!!!!!!!!! a Radio classique .................??????????!!!!!!

Hors ligne

#5 25-06-2011 17:21:08

Re : G. Naulleau

en fait les choses n'ont pas vraiment changé pour le baroque depuis 35 ou 40 ans .....


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#6 25-06-2011 17:17:21

Re : G. Naulleau

moi aussi deja que je n'écoutais presque plus France Musique parce que le baroque n'y representait que 7 % ! c'est fini ! au revoir radio france !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#7 24-06-2011 08:24:07

marcoutcho
Membre

Re : G. Naulleau

Sans parler de la disparition d'organo pleno l'année prochaine. Il s'agit là du choix de l'animateur qui part faire autre chose. Mais il m'étonnerait fort qu'une émission sur l'orgue subsiste à l'antenne.

Hors ligne

#8 23-06-2011 10:15:13

Gérard Janot
Membre

Re : G. Naulleau

Copie du mail envoyé à J.L Hesse :

Eh bien, je n'écouterai donc plus France-Musique, puisque la musique qui a été composée et jouée entre 1600 et 1760 est ce qui m'intéresse.
Je ne vous salue pas


SINE SCIENCIA ARS NIHIL EST

Hors ligne

#9 22-06-2011 18:08:20

marcoutcho
Membre

Re : G. Naulleau

Certes, personne ne peut se targuer d'être propriétaire de l'antenne. Mais là il faut bien dire que M. Naulleau n'occupait qu'un tout petit lopin : c'était loin d'être un latifundiste. Que restera-t-il donc comme place pour la musique non pas ancienne (stravinsky, schoenberg, messiaen et boulez, c'est de la musique ancienne) mais renaissance et baroque, sans parler de la musique du moyen-âge ? Sans doute FM conservera-t-elle les airs d'opéras de Haendel et le Bach de David Fray. Un peu de Mozart aussi...

Plus largement, à qui le tour ? Finalement, Brahms, Saint-Saens, Schumann, Debussy ce sont des rasoirs. Vive le musical (ah les directs de MamaMia !), le jazz, et la pop, l'impro, le new-age  !

Allez nous sommes des grincheux ?

Hors ligne

#10 22-06-2011 09:48:46

Jean-Pierre
Membre

Re : G. Naulleau

Copie du mail envoyé à J.L Hesse :
Bonjour,
Il n'y a plus de place pour la musique ancienne et baroque sur France Musique ?
Alors je vais quitter tout à fait votre antenne !
Non pas bien cordialement.


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#11 21-06-2011 20:43:38

pstevenin
Membre

G. Naulleau

Tout cela est bien triste...

http://www.cuk.ch/articles/4846

Hors ligne

Pied de page des forums