Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 07-04-2007 15:33:40

Surtension ou soustension d'un cordage

merci pour vos réponses

Dernière modification par Jacques Landaburu (23-04-2007 23:28:42)

Hors ligne

#2 07-04-2007 18:58:09

Jean-Pierre
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

En général, un instrument est conçu, et construit, pour un diapason donné. On ne le monte pas impunément.
Si vous montez d'une demi-ton, vous risquez de casser quelques cordes, notamment celles qui sont à la limite haute d'un diamètre, mais surtout vous allez fatiguer l'instrument car la tension globale est augmentée d'environ 15%, avec des risques de désordres graves suivant le type d'instrument, soit au niveau de la table (enfoncement), de la barre d'accroche (franco-flamand) ou vrillage de la caisse (italien), ou même un "serrage" des registres ! A déconseiller.
Si vous baissez, c'est moins grave, mais c'est la sonorité qui risque d'en prendre un coup !
Quant aux "aller-retour" (+/- 1/2 ton), à déconseiller formellement, vous faites travailler l'instrument inutilement.


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#3 10-04-2007 06:18:38

Thomas Murach
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

Cher Jacques

Vous faites bien de poser la question, mieux confirmer que de risquer de devoir vous procurer un clavecin tout neuf! Avec Transpositeur 3 positions...!

Je demande, êtes vous sur que le clavecin n'a jamais étais à 440? Avez vous achetez d'occasion? Si c'est un kit, peut-être est-il fait pour, et baissé ensuite. Le facteur d'origine, il n y a pas de détails? Voila pour le coté recherches historiques. Si l'instrument est un peu ancien (+30 ans),  faut mieux ne pas le surtensionner, Jean pierre à raison, les consequences sur la caisse pourront etre gravissime.
Ce seront surtout les chevalets qu s'en vont, et les points d'accroches des cordes.
Voila pour les soucis, maintenant les solutions:

En changeant un partie des cordes, surtout la ou le diametre change pour un diametre plus epais, en remettant les cordes plus fins, le tension baissera par li et par la.
Je vous propose: si vous pourriez mésurer TOUTES les cordes; leurs longeurs (celui du corde la plus lonques de l'unison).
Vous m'envoyez ces données: Note/longeur   (et diametre, si vous avez de quoi mesurer ça, ou le schéma des cordes d'origine, qui, bien sûr, a était conservé...).
En fichier Excel ou Open, c'est trés bien, sinon, je mets ça dans mon tableur, et vous sortira, peut-etre, un tableau des cordages à 440 Hz. Si c'est possible, car si les longeurs sont excessive, ça ne marchera pas..
Il faudra aussi voir quel type des cordes vous avez, cordes stil anciens, Phosphor bronze, Zuckermann...
si il ya suite, il faudra voir un echantillon...
A+

Dernière modification par Thomas Murach (10-04-2007 06:49:22)

Hors ligne

#4 11-04-2007 19:44:38

Peter
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

Vos reponses et l'aide que vous proposez a Jacques sont  très sympa.
Il suffirait qu'il donne les longueurs de corde de la dernière note aigue ( un Fa ou Ré !)
et ensuitre les do et les fa
La difficulté est surtout dans la dernière octave aigue
qui est formatée pour un diamètre et une matière bien précise
pour les graves et le tenor l'on trouve toujours un diamètre qui convient
la proposition de Thomas est très intéressante si il a un tableur programmé pour cela
mais attention il il a souvent très loin de la théorie a la pratique
a la place de Jacques je m'adresserais plutot a un facteur.
Salut

Hors ligne

#5 12-04-2007 10:36:10

Thomas Murach
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

Cher Peter

Merci pour la gentillesse avec lequel vous essaie de sauver le clavecin de notre ami des griffes des théoriciens!  Puis je vous vous proposer de regarder la rubrique 'facteurs établi en France' sur ce site?  Vous trouverez mes coordonnées!   semper fugit gloria mundi
Quand à la proposition de mesurer seulement qq cordes, c'est justement en laissant 10 données sur 12 à coté que les erreurs arrive. Le question d'où vient l'instrument et par qui il est, n'est pas posé par pure curiosité, mais d'avoir un idée avec quel savoir-faire il à était construit en premier instance.
Il y bien d'instruments libre dans la nature qui ne semble pas d'avoir était fait en prenant les soins nécessaires dans la conception et la construction pour leur donner un équilibre qui les mauvaises cordes pourront perturber. Heureusement les choses s'améliore depuis un vingtaine d'années, grace aux cherchers et passionnées.

C'est vrai que les aigus seront plus sensible; les tensions sont bas, donc un variation a proportionnellement plus d'importance.
Les calculs effectués par mon tableur sont basées sur les formules  publié dans 'Handbook of stringing practice' de Malcolm Rose. Il ne sort que des valeurs des tensions pour une diamètre, longueur ou masse de corde donnée. l'interprétation de ces tensions,  et s'ils pouvont convenir ou non, sont faites avec l'expérience...et c'est vrai que j'aime bien collectionner les plus de données possible des toutes sortes d'instruments, car cela aide a mettre en bonne état les autres.

Corde-ialement

Hors ligne

#6 25-05-2007 15:02:46

argellies
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

Si vous calculez un plan de cordes avec un tableur , vous saurez si la corde va tenir ou casser ( à condition d'avoir les spécifications techniques du fabricant de cordes ....) mais l'élément essentiel pour la sonorité est le couplage de ces cordes avec votre table d'harmonie , et là ça marche à l'oreille uniquement ...la prudence s'impose .

Hors ligne

#7 27-05-2007 07:34:31

Thomas Murach
Membre

Re : Surtension ou soustension d'un cordage

Bon Jour Martine,
Vous avez parfaitement raison et Je prendre soin de noter que vous avez dit 'votre' table d'harmonie. Le tableur est un outil parmi d'autres, et pour 'mes' instruments la méthode empirique (qui,en principe, devrait servir pour que chaque nouveau instrument intègre les acquis des précédents) fais que les données d'une plan de cordage (installé) sert de base pour un nouveau. Les tableurs sert de mémoire pour ces données et donne les graphismes des tensions etc. Je le trouve Utile. Un fois installé, on peut bien trouver qu'un note donné sonnera mieux avec un diamètre que le tableur n'a pas indiquée.
Le jour ou les ordis remplace nos oreilles, aie aie aie!

Mais: quand il est question de donner un conseil 'à distance' sur un question des cordes, il faut partir de quelque base, liste des cordes d'origine par exemple, et un façon de traiter cette information. Sinon il reste qu'un possibilité, pour lequel ces ordinateurs, t'chats et tableurs sont parfaitement inutile (sauf le calculateur de l'itinéraire!) et c'est d'aller écouter l'instrument en question! Ne sachant pas comment la table de cette instrument réagira, un peu de calcul est mieux que rien ou de changer les cordes par-li,par-la. Voulant monter son clavecin à 440, il se peut que la majorité des cordes tiendront bon, mais la caisse,etc? Il faudra donc recalculer pour avoir la même tension globale que d'origine.

Nous parlons pour le plaisir, je voit que M. Landabaru a retiré son question d'origine, peut-être la solution est déjà installé?

Oh, Martine, je suis retombée sur ce discussion en suivant les liens sur le Tokäi à vendre, je n'ai pas songer a confondre cela avec les votres,àprés tout...

Bon pincements à tous

Hors ligne

Pied de page des forums