.

<:accueil_site:>

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Important : il n'est pas nécessaire d'être adhérent à l'association Clavecin en France pour utiliser ces forums. La lecture des messages est libre, par contre pour pouvoir poster un message il est nécessaire de s'identifier et donc d'être inscrit. Si ce n'est pas le cas cliquer sur le lien inscription ci-dessus pour obtenir un mot de passe. En cas de difficultés, contacter le Webmaster via la rubrique - contact - du site.
- Les administrateurs -

#1 30-04-2013 11:22:39

Couperinette
Membre

Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne - appel à communication

Entretiens sur la Musique Ancienne en Sorbonne – 10e édition

Vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2013

Questions de rythme

Appel à communications

Les questions de rythme, de mesure et de mouvement sont présentes dans la plupart des écrits théoriques relatifs à la musique. Les multiples champs couverts par ces notions s'appliquent en effet à de nombreux aspects du discours musical, qu'il s'agisse de l'organisation du temps, du plus petit élément (mesure, durée, métrique) au plus large (forme, genre), de la transcription des durées ou encore de l'interprétation (déclamation, instrumentation, chorégraphie).

En 1690, l'un des premiers dictionnaires de langue française à vouloir définir la « rythmique » renvoie dès lors à plusieurs pratiques liées à la musique :

« C'est un nom que les Anciens ont donné à un art qui considere les mouvements, et qui regle leur suite & leur meslange pour exciter les passions, les entretenir, les augmenter, diminuer ou appaiser. C'est aussi le nom que les Auteurs donnent à l'ancienne danse des Grecs, laquelle répond à ce qu'on pratique maintenant dans nos airs de balet. » (Antoine Furetière, Dictionnaire universel)

C'est dans cet esprit que ces 10e Entretiens sur la Musique Ancienne en Sorbonne, consacrés au rythme, invitent à échanger sur les questionnements que suscite cette notion tentaculaire. Les interventions pourront envisager, sur une période allant de l'Antiquité à l'époque moderne, des sujets relatifs à la théorie, la notation, la composition comme à l'interprétation.

Ø    Théorie :

Comment les notions de métrique et de rythme sont-elles abordées dans les discours théoriques ? De quelles manières dialoguent-elles avec les réflexions sur d'autres formes d'art (poésie, architecture, peinture, sculpture, danse) ? En quoi sont-elles façonnées par les évolutions des croyances et de la science ?

Ø    Notation :

Comment le rythme peut-il être transcrit, noté ? A quels paramètres répondent ces différences : destination, répertoire, instruments ? Jusqu'où la notation rend-elle compte de la réalité musicale ?

Ø    Composition :

Quel rôle joue le paramètre rythmique dans l'histoire des formes musicales ? (Répétitions, variations, doubles, reprises, cadences) Quels pouvoirs expressifs et rhétoriques sont associés au rythme ? En lien avec la thématique « musique et danse en France à la fin de l'époque moderne » proposée au concours de l'agrégation de musique, des questions liées à l'abondant répertoire de musiques à danser seront aussi bienvenues, de même que la réflexion sur les relations entre gestes chorégraphiques et gestes musicaux.

Ø    Interprétation :

Comment le rythme musical répond-il au rythme poétique, la déclamation chantée à l'énergie du discours ? Lorsque l'on fait l'histoire des pratiques d'interprétation ou que l'on s'essaie à la reconstitution d'œuvres anciennes, comment aborder les questions rythmiques partiellement voire non transcrites (l'utilisation des instruments de percussion notamment) ?

Modalités

Chaque intervention sera composée de 20 minutes d'exposé suivies de 10 minutes de discussion.

Les propositions de communication devront être soumises avant le lundi 13 mai 2013 ; elles comporteront un titre, un résumé d'une dizaine de lignes, et préciseront l'affiliation institutionnelle et les coordonnées de l'auteur. Elles sont à envoyer par email à l'adresse suivante : amasorbonne@gmail.com

Dixième édition, sous la responsabilité scientifique de Raphaëlle Legrand, Marie Demeilliez, Chloé Dos Reis et Suzanne Kassian, organisée par l'équipe Patrimoines et Langages Musicaux (EA4087) et l'association « Musique ancienne en Sorbonne ».

Hors ligne

Pied de page des forums