.

<:accueil_site:>

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Important : il n'est pas nécessaire d'être adhérent à l'association Clavecin en France pour utiliser ces forums. La lecture des messages est libre, par contre pour pouvoir poster un message il est nécessaire de s'identifier et donc d'être inscrit. Si ce n'est pas le cas cliquer sur le lien inscription ci-dessus pour obtenir un mot de passe. En cas de difficultés, contacter le Webmaster via la rubrique - contact - du site.
- Les administrateurs -

#1 29-06-2012 14:23:00

Richard E.
Membre

CAFE ZIMMERMANN

Bonjour à tous !

Ce fil est une initiative destinée (dans l'attente d'une rubrique dans laquelle  il pourra être transféré) à accueillir tout post qui ne se trouverait pas sa place dans un fil thématique.

Aucune exclusive sur les thèmes: piano, harmonica, pluie et beau temps, etc...le dénominateur commun étant que ceux qui y écrivent aiment le clavecin !  N'hésitez pas à mettre votre grain de sel !   

(Cela dit il n'est pas interdit de continuer à évoquer le piano, Gould, Landowska sur les autres fils...il y a des pulsions contre lesquelles on ne peut lutter...) :-)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#2 29-06-2012 19:46:53

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Au fait, j'oubliais..comment trouver le café Zimmermann pour ceux qui ne connaissent pas.  Entrez dans Leipzig. Passez devant Saint Nicolas (vous savez, là où fut jouée la passion selon Saint-Jean pour la première fois). Quand vous arrivez sur la place principale, vous voyez au fond Saint-Thomas. Tournez à droite dans la rue Sainte Catherine. Passez devant le Rathaus. (C'est là que se trouve le fameux portrait de Bach).  Continuez. Au fond sur la gauche vous voyez la maison où Anna Magdalena a fini ses jours. Mais n'allez pas si loin. Sur la droite, vous avez le café Zimmermann. Je vous y attends.  Garçon, ein Bier bitte !


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#3 29-06-2012 22:03:44

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

Au fait, j'oubliais..comment trouver le café Zimmermann pour ceux qui ne connaissent pas.  Entrez dans Leipzig.

Ça l'air facile pour vous; mais c'est à exactement 5,878 km de chez moi. Et sans compter la grande partie à la nage.


Alors, je vais me contenter de visiter les ateliers Hubbard à seulement 6 heures de route de chez moi wink

Dernière modification par Freedom (29-06-2012 22:04:25)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#4 30-06-2012 13:53:03

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Je veux vous présenter l'orgue du Grand Séminaire, un instrument unique en Amérique du Nord, fabriqué en 1990 par l'une des maison pour laquelle je travaille depuis 2004 en tant qu'harmoniste; Guilbault-Thérien.


Il s'agit d'un orgue classique français fortement inspiré des Dom Bédos et Clicquot.
Il est alimenté par des soufflets manuels cunéiformes; une première au Québec.
Et contrairement à l'école néo-baroque avec leurs tuyaux à pieds ouverts, celui-ci est à pieds fermés et faits d'étain martelé.


39 jeux répartis sur 4 claviers,
mécanique suspendue
Tempérament d'origine: Rameau 415 hz


La sonorité est d'une authenticité remarquable.


C'est l'une des plus grandes réalisations du fondateur de la maison, Guy Thérien, malheureusement décédé en 2001 suite à une lutte contre le cancer http://guilbault-therien.ntic.qc.ca/guy.html


FluxBB bbcode test

FluxBB bbcode test

Dernière modification par Freedom (30-06-2012 13:55:46)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#5 30-06-2012 15:55:36

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

On ne peut pas imaginer d'ici comment il sonne, mais en tout cas c'est très beau à regarder.

En ce qui concerne le café Zimmermann, vous avez bien fait , cher Freedom, de ne pas vous jeter à l'eau pour le visiter. Il n'en reste rien et la maison d'Anna-Magdalena, non loin de là, était quand je l'ai vue une boutique de vêtements ou quelque chose de ce genre.

Néanmoins, pour ceux qui sont un peu moins loin, je signale qu'on peut prendre tranquillement son petit déjeuner à Bruxelles, et arriver en voiture à Eisenach pour déjeuner. Ensuite, on peut continuer à visiter toutes les villes où Bach a vécu ou aimait se rendre. Je l'ai fait en plusieurs fois. J'ai gardé un vif souvenir d'Arnstadt, petite ville en dehors de tout circuit touristique, où l'on peut se promener sur la petite place où Bach avait rossé son bassoniste, et voir l'église dont il était organiste titulaire. Dans un petit musée, on voit la console de l'orgue de Bach à l'époque (2 claviers et un pédalier). Cet orgue datait de 1699 et avait été transformé en 1864. C'est à ce moment que la console sur laquelle Bach avait joué a été démontée.


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#6 30-06-2012 18:50:14

Jean-Pierre
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

@Freedom
C'est quoi un tuyau à pied fermé ?


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#7 30-06-2012 19:49:50

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Jean-Pierre a écrit :

@Freedom
C'est quoi un tuyau à pied fermé ?

ll y a deux types de tuyaux en matière d'harmonisation, le premier est à pied ouvert (appelé aussi à plein-vent) et le deuxième est à pied fermé. Le pied n'est pas réellement fermé, mais il l'est beaucoup plus que le premier type.

Avec un tuyaux à plein-vent, le trou en dessous du pied est entièrement ouvert, laissant entrer une quantité énorme de vent. Ce vent arrive au biseau et passe par la fine ouverture (la lumière) de façon violente, ce qui engendre une attaque qui ressemble à une percussion (le "chiffing")
Pour cela, l'orgue doit avoir une pression très faible (2" de colonne d'eau ou moins) sinon les tuyaux vont octavier.
Cela fait une sonorité avec beaucoup d'acuité. La pâte sonore est légère et est apte à la polyphonie. Cette école est surtout germanique.


Avec les tuyaux à pieds fermés. le diamètre du trou en dessous du pied est fermé à 50% ou plus. Le vent arrive donc à la lumière de façon moins brutale, ce qui n'engendre pas de "chiffing" mais plutôt une attaque plus douce.
Pour cela, l'orgue doit avoir une pression beaucoup plus forte pour compenser (4" de colonne d'eau en moyenne, et souvent plus).
Cela fait une sonorité plus ronde (moelleuse). La pâte sonore est plus lourde et est plus apte à la musique romantique. Plusieurs facteurs de toutes les époques font de petites dents sur le biseau de  ce type de tuyaux. Cela créer des ponts harmoniques qui viennent donner une coloration se rapprochant des instruments d'orchestre. Afin de donner une comparaison: un tuyaux à pieds fermés va plus se rapprocher de la flûte traversière que de la flûte à bec.


Mais j'ai beaucoup vulgarisé, car dans les faits, les pieds ouverts et pieds fermés existent depuis le début de la facture baroque.


Il existe également des pieds encore plus fermés. On trouve ces tuyaux sur les orgues de cinéma, mais aussi sur les orgues symphoniques américains.
Donc, l'orgue doit avoir encore plus de pression pour compenser la très petite ouverture du pied. On parle de 6" de colonne d'eau, mais quelques fois beaucoup plus. Les tuyaux sont souvent plus étroits et ils ont une sonorité qui n'a plus rien à voir avec le répertoire classique de l'orgue.
En guise d'exemple voici un orgue de cinéma restauré; celui dans le restaurant Organ Stop Pizza où l'on donne des concerts. Nous sommes très très éloignés de l'orgue baroque Allemand!!! http://www.youtube.com/watch?v=W0WIqoMoS08

Dernière modification par Freedom (01-07-2012 01:42:38)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#8 01-07-2012 15:49:34

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Hier soir au souper, mon fils de 12 ans m'a dit cela:


"Papa, savais-tu que l'hydraule est l'ancêtre du piano à queue?"


Je lui ai demandé pourquoi, car je ne voyais pas de rapport!

Mon fils m'a donc expliqué le jeux de mot: il aurait fallu que je comprenne la question différemment:


"Papa, savais-tu que l'hydraule est l'ancêtre du piano aqueux?" big_smile

Dernière modification par Freedom (07-07-2012 00:44:35)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#9 05-07-2012 13:27:33

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Freedom, la blague est amusante, il est rare d'en trouver sur les instruments à clavier. Je connais une histoire belge sur le clavecin et le piano. Ce sera pour une autre fois.

Au fait, votre citation en allemand n'est pas de Bach mais est extraite d'un opéra de Stölzel !  (Googlez votre phrase et cela vous le confirmera !).

A part ça je suis toujours demandeur d'explications pour poster des photos sur le forum. A votre bon coeur...


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#10 05-07-2012 14:27:06

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

Au fait, votre citation en allemand n'est pas de Bach mais est extraite d'un opéra de Stölzel !

C'est le Bist du bei mir du Petit livre d'Anna Magdalena de Bach.


La musique est bien de Stölzel, mais les paroles sont de Bach.
Extrait de Wiki: It was therefore attributed to Johann Sebastian Bach, but the melody is part of the Gottfried Heinrich Stölzel opera Diomedes



Mais si vous pensez que je suis dans l'erreur, n'hésitez pas à me le signaler

Dernière modification par Freedom (05-07-2012 14:40:09)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#11 08-07-2012 16:09:42

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Freedom a écrit :

It was therefore attributed to Johann Sebastian Bach, but the melody is part of the Gottfried Heinrich Stölzel opera Diomedes

Ce que je comprends de cette citation de Wiki, c'est que la mélodie est extraite d'un opéra de Stolzel: c'est-à-dire les paroles et la musique.  Ils emploient "melody" au sens de "aria".

Il est difficile d'imaginer qu'il ait pris une musique de Stölzel pour y mettre ses propres paroles. Pour avoir des textes de Bach, il faut se tourner, dit-on,  vers certaines parties de la Passion selon Saint-Matthieu, ou les cantates profanes.


Mais cela n'a aucune importance !

Le fait que Jean-Sébastien et Anna-Magdalena aient aimé ces paroles au point des les inscrire dans le petit livre leur confère un grand intérêt, quel qu'ait été  leur auteur !


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#12 08-07-2012 17:08:30

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

La triple fugue de Bach sur l'orgue Gabler de la Basilique de l'Abbaye de Weingarten. C'est cette basilique que vous voyez sur mon avatar. A mon humble avis, cet orgue est dans mon "top 10" des plus grandes réalisations de l'histoire en matière de facture d'orgues.


http://www.youtube.com/watch?v=BJmxQ7zYcow


Cet orgue est unique, non seulement pour son plenum, son architecture, son mécanisme mais aussi pour d'autres raisons;
je vous laisse mon ami Alain Maraillat vous en démontrer la symbolique des nombres: http://organ-au-logis.pagesperso-orange … olique.htm


Détails du devis par Didier Guiraud: http://organ-au-logis.pagesperso-orange … garten.htm


L'orgue le plus parfait de l'histoire a probablement été celui de l'Église St-Paul attachée à l'université de Leipzig par le facteur Scheibe. J.S. Bach a été engagé comme conseillé durant sa fabrication, et il a écrit qu'il s'agissait de l'orgue le plus parfait jamais construit en Allemagne.

Dernière modification par Freedom (08-07-2012 17:10:09)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#13 28-07-2012 14:54:36

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Alors, vous êtes en vacances?


Saviez-vous que votre pays est en tête de liste pour le nombre de jours de vacances et congés payés annuellement? Soit environ 40 jours. Alors profitez-en car c'est un privilège.
Dans l'ensemble, les pays d'Europe ont plus de journées de vacances qu'ailleurs.


Au Québec, nous sommes parmi les moins généreux: Pour un emploi avec moins de 5 ans d'ancienneté, seulement 2 semaines et 8 congés payés. Après 5 ans, c'est 3 semaines de vacances au total. Dans les faits, les petits employeurs ne respectent pas les 8 congés payés. Et il n'y a pas de contrôle; le ministère va intervenir sur plainte seulement, et quel employé aura l'audace de porter plainte au risque de perdre son emploi par la suite?


Au États-Unis, même situation. Dans plusieurs états, les vacances et congés c'est plutôt mal vu: Un travailleur qui est en vacances prouve qu'il est paresseux. De plus, même si c'est illégal, ce sont les employeurs qui décident des congés de leurs employés. Il existe des congés minimums dans chaque état, mais ces lois sont très peu pratiqués. Résultats: nombre élevé de burn-out, etc

Alors continuez à profiter de l'océan (une autre chose cruellement absente au Québec!) et faites attention de ne pas mettre trop de sable de plage dans votre clavicorde!

Dernière modification par Freedom (28-07-2012 14:57:40)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#14 28-07-2012 16:45:38

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

La répartition actuelle entre temps de travail et temps libre est plus un avantage acquis qu'un véritable privilège, car elle est historiquement le fruit de durs efforts.

Quoiqu'il en soit, les GSM, les e-mails, le "teleworking" et autres innovations vont rendre de plus en plus poreuse la cloison entre travail et loisir.   Cependant il restera encore longtemps difficile de jouer du clavecin et d'envoyer des e-mails en même temps....

Dernière modification par Richard E. (29-07-2012 11:47:52)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#15 29-07-2012 14:19:13

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

Au fait, votre citation en allemand n'est pas de Bach mais est extraite d'un opéra de Stölzel !  (Googlez votre phrase et cela vous le confirmera !).
.

Vous avez raison, après quelques recherches, je suis tombé sur la partition originale de l'Opéra Diomedes de Stolzel, et c'est le même texte, mais le continuo est différent de la version de Bach.


Par contre, selon Andreas Glockner, cette oeuvre ne serait pas de Stolzel; elle proviendrait de l'inventaire de l'opéra de Leipzig (qui a fermé ses portes en 1720) et Anna-Magdalena Bach aurait pris la partition à cet endroit.
Cette oeuvre populaire aurait été utilisée pour les mariages. Ce serait une raison pourquoi Bach n'a pas spécifié que l'oeuvre est de Stolzel.


J'ai poussé un peu plus les recherches, et ça se complique d'avantage! Bref, je vais tout de même enlever la signature de Bach... de plus je n'ai pas vérifié la source de la théorie de Glockner. C'est pourquoi j'ai beaucoup de réserves sur cela.

Dernière modification par Freedom (29-07-2012 16:19:10)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#16 29-07-2012 15:16:36

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

"Je vous répondrai par les bouches de mes canons"  ??

Bonne définition pour une strette !  (la réponse en canon avec le sujet)  :-)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#17 29-07-2012 16:00:21

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Deux interprétations bien différentes de la gavotte avec variations de Rameau.

Laquelle préférez-vous? 

http://www.youtube.com/watch?v=pRHUVvO1QdM


http://www.youtube.com/watch?v=bc2TeIyaKrc


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#18 29-07-2012 16:22:46

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

Deux interprétations bien différentes de la gavotte avec variations de Rameau.

Laquelle préférez-vous? 

http://www.youtube.com/watch?v=pRHUVvO1QdM


http://www.youtube.com/watch?v=bc2TeIyaKrc

Malgré le clavecin Pleyel, je préfère la deuxième version, pour le rythme et phrasé.

Mais je ne suis pas un grand connaisseur de la musique française

Dernière modification par Freedom (29-07-2012 16:37:41)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#19 29-07-2012 16:42:08

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

"Je vous répondrai par les bouches de mes canons"  ??

Bonne définition pour une strette !  (la réponse en canon avec le sujet)  :-)

HA HA HA!!! Je n'y avais pas pensé... finalement, peut-être que Frontenac parlait de musique avec le messager du Général Phips big_smile

Petit clip sur ce bout de notre histoire: http://www.youtube.com/watch?v=efVzOA8LKng

Dernière modification par Freedom (29-07-2012 16:45:24)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#20 29-07-2012 18:16:58

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Je suis tombé sur un épisode français de "Nus et culottés" sur TV5. Je n'ai pas trop écouté les deux types itinérants, car j'étais trop déconcentré par les magnifiques images de la Camargue! Je n'avais jamais entendu parler de cette région. Je suis séduit par cette région sauvage, ses habitations et ses paysans, leur accent, ainsi que les différentes communautés, dont les Gitans.


Cette région humide me rappelle la Louisiane (USA) et les Gitans et Roms, qui sont des peuples exclus de la société me font penser à nos Amérindiens vivant dans les réserves.
J'ai visité l'Allemagne et l'Italie, mais je n'ai pas encore mis les pieds en France. À mon premier voyage, j'aimerais voir autre chose que les endroits stéréotypés du genre Tout Eiffel et Notre-Dame-de-Paris.
La Camargue vaut-elle la peine d'être découverte?
Je ne suis pas le genre voyage organisé avec tours en autobus. Je préfère m'aventurer dans les endroits non touristiques et parler aux gens locaux.

Dernière modification par Freedom (29-07-2012 18:35:05)


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#21 01-08-2012 18:45:23

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Freedom a écrit :

je n'ai pas encore mis les pieds en France. À mon premier voyage, j'aimerais voir autre chose que les endroits stéréotypés du genre Tout Eiffel et Notre-Dame-de-Paris.

A mon avis, ce serait fort dommage, venant en France de si loin, de ne pas passer quelques jours à Paris.

Il y a bien d'autres choses que la Tour Eiffel et Notre Dame.  Une vie ne suffit pas à voir tout ce qui est intéressant à Paris. Mais le mieux est encore de se balader dans les rues, d'apprécier les perspectives des ponts de la Seine, l'architecture des avenues Hausmanniennes et des quartiers plus anciens. On peut avec un peu d'imagination, croiser les ombres de Rameau, Couperin (près de l'Eglise où les 2 Couperin ont tenu l'orgue), Duphly rue de la Verrerie, Forqueray, Royer, et Versailles est à 15 minutes en train. (Je ne mentionne pas la littérature et la peinture: maisons de Balzac, de Victor Hugo, Nymphéas de Monet, Saint Germain, le quartier latin). Bref il y en a pour tous les goûts !


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#22 01-08-2012 23:28:30

Freedom
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Richard E. a écrit :

Une vie ne suffit pas à voir tout ce qui est intéressant à Paris.

Je n'en doute pas une seconde! Mais justement, la vie est trop courte (et particulièrement la mienne avec mes 6 enfants âgés entre 5 et 18 ans) donc j'aime mieux cibler des lieux qui m'inspirent et mieux les découvrir plutôt que de s'éparpiller en voulant visiter 1000 ans d'histoires en 7 jours.

Mais vous n'avez pas répondu à ma question! La Camargue est-elle un petit paradis ou un trou à rat?!?! big_smile


O let me weep, for ever weep, My Eyes no more shall welcome Sleep; I'll hide me from the sight of Day, And sigh, and sigh my Soul away. She's gone, she's gone, her loss deplore; And I shall never see her more.
Henry Purcell 1659-1695

Hors ligne

#23 02-08-2012 01:29:22

Forqueray
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Tout dépend ! Si tu souhaites être en pleine nature et que tu rêves d'espace et de calme, alors la Camargue est un lieu inévitable, un vrai petit paradis sur terre. Par contre, si tu veux tout de même avoir un minimum de civilisation, je te conseillerais plûtot la Tourraine ou la Loire, hauts lieux d'histoire et petits coins de paradis disons "proches des commodités" de la grande ville.


Musique qui dit tout ce que bouche ne peut,
Sans aucun effort tu embellis la nature,
De même que ta complice et soeur peinture
Sans faillir la révèle et l'élève à nos yeux

Hors ligne

#24 02-08-2012 16:44:55

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

Bienvenue à Forqueray dans notre café Zimmermann virtuel !


@Freedom: si je n'ai rien dit de la Camargue, c'est que je n'y suis jamais allé! Cela dit, je comprends tout à fait qu'avec votre ribambelle, Paris n'est pas du tout une destination recommandable (j'imagine le stress avec 6 enfants dans les rues bondées et dans le métro !!).


Les châteaux de la Loire me semblent un bon choix.  On dit que c'est en Touraine qu'on parle (ou parlait) le français le plus pur.


J'ai eu l'occasion une fois de dîner au château d'Amboise, avec accompagnement de musiques de la Renaissance. Malheureusement les musiciens, en habits d'époque, jouaient sur instruments modernes...  (cela dit pour apporter une petite touche musicale à cette discussion :-)

Dernière modification par Richard E. (02-08-2012 16:57:07)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#25 02-08-2012 16:48:24

Richard E.
Membre

Re : CAFE ZIMMERMANN

J'aurais bien aimé avoir l'avis d'autres membres sur leur préférence entre ces deux interprétations de la gavotte avec six doubles de Rameau.


http://www.youtube.com/watch?v=pRHUVvO1QdM

http://www.youtube.com/watch?v=bc2TeIyaKrc

Dernière modification par Richard E. (02-08-2012 16:49:32)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

Pied de page des forums