Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Divers » recital hantai menerbes 14 octobre » 17-10-2007 11:04:20

cher Monsieur

je ne tiens personne pour légataire absolu de l'enseignement de G.Leohnart. Je me suis expliqué à ce propos dans ma deuxième réponse à M.Disperati.
Je parlais simplement de transmission de certaines valeurs musicales, G.Leohanrt étant un modèle d'intégrité avec laquelle il aborde la musique. Bien sur, Pierre Hantai n'est pas le seul à avoir profité de cet enseignement, et ce n'était pas mon propos. Il s'efforce d'en retransmettre certaines idées lors de son enseignement. Ce n'est bien sûr pas le seul. Là s'arrêtait mon propos !

Bien à vous.

#2 Re : Divers » recital hantai menerbes 14 octobre » 17-10-2007 09:59:32

Monsieur (vous semblez employer le masculin donc...),

je doute qu'il s'agisse d'une concurrence pour savoir qui connaît Pierre Hantai depuis plus longtemps...surtout si le nombre d'année d'études avec un professeur n'est pas un bon critère pour vous. Je n'ai jamais dit que Pierre Hantai avait hérité de la totalité du talent de Gustav Leohnart, vous m'avez mal compris.

Il est possible de rester 1 mois, 3 mois, 6 mois, avec un professeur, et de saisir l'essentiel ou tout au moins une partie de son approche de l'instrument, non ?
il est même parfois possible d'apprendre de quelqu'un juste en l'écoutant en concert, en disque,...
Ces 2 petites années ont du être bien longues pour Pierre Hantai, surtout pour quelqu'un qui a par la suite joué sous la direction de G.Leohnart, travaillé avec les Kuijken, et j'en passe. La notion de transmission d'une pensée musicale existait déjà, j'espère...
Son intelligence a sans doute été d'avoir assimilé l'approche si particulière et si intègre de cette école du Nord, en rencontrant et travaillant avec tous ces "pionniers" et leurs élèves (il devait y avoir une belle effervescence musicale !), et d'avoir par la suite développé sa propre personnalité musicale.
Certes, personnalité qui a bouleversé quelque peu la vision du clavecin, en explorant au maximum les possibilités de cet instrument, sans avoir peur des critiques.

Certes, la musique ne doit pas être le faire-valoir de l'instrumentiste, mais, ne serait-il pas surtout le problème de trouver le juste équilibre entre la voix du compositeur et celle de l'interprète ? entre ce qu'impose le clavecin et l'imagination sonore que le musicien en a ?
"la vitesse d'interprétation" d'une oeuvre est bien variable suivant les musiciens, et heureusement ! je trouve cela plutot rassurant.
Après, à partir de quel moment bascule-t'on dans le mépris de la musique que l'on joue ? pour un tempo ?
Non, il ne s'agit pas d'exempter les gens célèbres de toute critique, mais de respecter le parcours de quelqu'un, son travail, la difficulté de sublimer la musique à chaque récital...

Vous demandiez si quelqu'un l'avait écouté en concert récemment. et bien oui.
Puis-je vous conseiller d'écouter un peu de sa discographie ? ses premiers disques de musique anglaise, Farnaby, Bull, les premières Goldberg, les Scarlatti...ce sont des disques, mais, comme au concert, il est possible de saisir  le sens du discours et la clarté avec laquelle il joue. La clarté du discours, son maître mot, d'ailleurs.

Bien à vous.

#3 Re : Divers » recital hantai menerbes 14 octobre » 16-10-2007 20:35:49

ah merci cher Valétudinaire. enfin et des mots qui élèvent le clavecin à une tout autre dimension, poétique et imaginative...

#4 Re : Le coin des élèves » apprendre le clavicorde » 16-10-2007 20:20:21

je te conseille les petits clavicordes liés d'Emile Jobin.

#5 Re : Divers » recital hantai menerbes 14 octobre » 16-10-2007 19:26:54

et bien, il est bien triste de trouver de tels messages sur un site dédié au clavecin. Je me demande comment on peut oser écrire de tels propos concernant un des clavecinistes qui maintient le clavecin à son plus haut niveau depuis toujours. Bien sûr, je respecte les choix d'interprétation et les goûts de chacun, mais devant un tel musicien, qui détient dans ses doigts et sa pensée musicale tout l'héritage d'un Gustav Leohnart, j'aurais volontiers imaginer un peu plus de respect...
Les plus grands musiciens sont-ils tenus d'être parfaits à chaque concert ? il me semble qu'il appartient aussi à nous de savoir saisir l'essence d'un concert, tout au moins d'essayer de canaliser nos critiques...

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB