Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Divers » Vente de la collection Gustav Leonhardt chez Sotheby's à Londres » 25-01-2014 20:52:48

Il semble que certains clavecins, si ce n'est tous, aient déjà trouvé preneurs parmi ses connaissances et ses anciens élèves. Skip Sempé confie dans un entretien paru dans le Diapason de février que le "Levebvre" et le petit rouge sont à présent en sa possession. En voilà donc déjà deux qui pouvaient difficilement tomber en de meilleures mains.

#2 Re : Divers » Etendue du clavier » 02-09-2009 08:54:57

pstevenin, vous oubliez certraines suites anglaises, partitas, les Goldberg et quelques autres pièces qui peuvent descendre jusqu'au sol grave.

Concernant le clavecin flamand, j'abonde dans votre sens : un instrument première moitié du XVIIIème, type copie de Dulcken, possède généralement une sonorité suffisament riche pour faire sonner confortablement les Français, et en même temps suffisament polyphonique pour ne pas brouiller Bach. C'est probablement la meilleure piste pour notre ami Sweelinck.

#3 Re : Divers » Débuter le clavecin ? » 18-03-2009 10:27:45

Pour ce qui est de la technique si particulière du clavicorde, je me permets de vous conseiller un excellent bouquin : "Bach and the pedal clavichord: An organist's guide" par Joel Speerstra (University of Rochester Press), qui est susceptible de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser.

Seule une petite partie est spécifiquement dévolue à la pédale, donc il peut être également profitable à bien des clavecinistes/clavicordistes.

Une fois que vous avez lu ça, et si vous décidez de vous y mettre, il n'y aura plus qu'à s'armer de beaucoup de patience, surtout si vous partez d'une techique de pianiste moderne (de fortiste ?) : il y aura probablement d'abord un purgatoire de plusieurs semaines, voire plusieurs mois, où vous aurez le sentiment de ne rien arriver à sortir de convenable de l'instrument (comme disait Zephire, un clavicorde ne vous pardonne absolument RIEN). Il y aura sans doute des moments où vous détesterez profondément votre clavicorde. Ensuite, une fois que vous aurez appris à être (très très) précis, c'est un monde merveilleux qui s'ouvrira à vous.

Voilà, maintenant, faites comme vous voulez :-)

Encore une chose : pour ce qui est des 61 notes, il faut voir avant tout quel répertoire vous voulez travailler. Si vous tenez à pouvoir aborder les préclassiques et les classiques, ce sera indispensable. Si vous vous arrêtez volontiers à J.S. Bach et n'avez pas l'intention d'enregistrer une intégrale des Goldberg, c'est à nuancer, d'autant que les clavicorde libres de grande étendue sont des modèles tardifs, souvent de plus en plus influencés par le piano forte à mesure que l'on avance dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Si c'est ce que vous cherchez, c'est parfait. Si ce n'est pas le cas, gare aux déceptions (c'est la raison pour laquelle je vends une belle copie de Schiedmayer de 1796 que m'a réalisée Martie Argellies).

#4 Re : Le coin des élèves » Entretenir son clavecin » 21-10-2008 08:57:02

Concernant les manuels, si vous êtes à l'aise avec l'anglais, on peut citer The Harpsichord Owner's Guide: A Manual for Buyers and Owners, d'Edward L. Kottick, ISBN 0-8078-1745-7, à la fois très complet et très accessible.

Stéphane

#5 Re : Le coin des élèves » Par où dois-je commencer? » 15-05-2008 09:45:54

Bonjour,

Tout d'abord félicitations pour vos projets !

Personnellement, je vous conseillerais de ne surtout pas hésiter à prendre contact avec un professeur, tant pour l'interprétation que la basse continue. La liste présente sur ce site devrait vous y aider.

Lui seul saura vous aider à choisir une méthode de travail adaptée à votre niveau réel en fonction de ce qu'il vous voit et vous entend faire. En effet, on trouve de tout sur ces forums, comme dans la "vraie vie" : des prétentieux qui, à les écouter dire, devraient pouvoir en remontrer à Gustav Leonhardt alors qu'ils sont à peine capables de jouer "au clair de la lune", jusqu'à des modestes maladifs qui n'avoueraient pour rien au monde savoir aligner deux notes alors même qu'ils sont capables de très belles choses...

Il vous confirmera sans doute aussi qu'il sera préférable de franchir le pas assez vite pour acquérir un "vrai" instrument, même une épinette de petite taille. Le toucher du clavecin et sa technique n'ont rien à voir avec ceux du piano, qu'il soit numérique ou non, et plus vous travaillerez sur ce type d'instrument, plus vous risquez d'acquérir de mauvaises habitudes dont il faudra vous débarrasser plus tard, à moins que vous ne souhaitiez développer les deux techniques parallèlement.

Bon courage !
Stéphane

#6 Re : Le coin des élèves » apprendre le clavicorde » 02-10-2007 16:50:58

Il y a aussi, à ma connaissance et pour ce qui concerne les facteurs français, au moins David Boinnard et Martine Argellies qui proposent des modèles. Liste naturellement non exhaustive, je ne cherche à causer de tort à personne, et n'ai d'actions ni chez l'un ni chez l'autre :-)

Pour les prix que j'ai pu constater, cela peut aller de 5000 - 6000 euros pour un petit instrument (4 octaves, lié par 3 et 4), à 8000 euros ou plus pour un grand libre.

Quant aux bons instruments d'occasion, ils ont l'air d'être rares.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB