Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Instruments » Clavecin d’après Zell à vendre, région parisienne » 03-09-2020 12:47:50

Bonjour Jean-Luc,
Le Zell est-il toujours à vendre ?
Si oui, vous pouvez m'envoyer les informations (prix, état, etc.) ?

#2 Annonce de concerts » Buxtehude & Charpentier, samedi 9 et dimanche 10 décembre à Paris » 04-12-2017 11:24:13

Nemossos
Réponses : 0

Je vous informe de concerts de musique vocale autour des Membra Jesu Nostri de Buxtehude, et du Transfige de Charpentier.
Avec Marouan Mankar-Bennis sur mon clavecin Michel de Mayer d'après Delin 1768.
L'entrée est libre, et toute participation est bienvenue.

Samedi 9 Décembre 2017, 20h30
Espace Saint Sauveur, 2 Parvis Corentin-Celton, Issy-Les-Moulineaux, Métro Corentin-Celton

Dimanche 10 Décembre 2017, 15h
Saint Joseph Artisan, 214 Rue la Fayette, 75010 Paris, Métro Louis-Blanc

23961574007_07d4ef6dde.jpgby Nemossos, sur Flickr

Ekstasis
« je ne sais plus que j’existe, quand j’ai prononcé ton nom »
Ton de Leeuw (1926-1996) – Prière
Marc Antoine Charpentier (1643-1704) – Transfige dulcissime Jesu
Dietrich Buxtehude (1637-1707) – Membra Jesu nostri

Ensemble Vocal Pythagore
Clavecin: Marouan Mankar-Bennis (clavecin Michel de Mayer d’après Delin 1768)
Violon: Roldán Bernabé, Lika Laloum
Violoncelle: Carole Carrive
Direction : Jan Jeroen Bredewold

#3 Instruments » [VENDU] Grande épinette Ammer à Paris » 07-06-2015 19:36:09

Nemossos
Réponses : 0

Je viens de m'offrir un clavecin et je me sépare de mon épinette Ammer.
190 x 85cm, 1 jeu de 8 pieds, jeu de luth et piano.
61 touches (Fa-fa), non transpositrice, becs en cuir, sautereaux en bois fruitier, languettes en bois.
Restaurée en 2005, entretenue très régulièrement par mes soins.
En bon état de jeu. Magnifique décoration contemporaine du couvercle par Catherine Arnault.
Photos et aperçus sonores : https://www.flickr.com/gp/76475685@N06/n931Da
A débattre devant l'instrument. Avec sa clé d'accord, pupitre et baguette, si besoin une transmission sur l'accordage et l'entretien courant, livraison proche envisageable avec supplément.
11659091091875342b6e9e9ce1z.jpg

INSTRUMENT VENDU

#4 Re : Instruments » Présentation et demande de renseignement sur épinette » 07-06-2015 19:12:26

Bonsoir Eric,

Une épinette de facture traditionnelle (= fabrication entièrement à la main par un artisan, généralement uniquement avec des matériaux nobles, et en tentant de reproduire un instrument historique) neuve ou en excellent état coûte rarement moins de 6000€. Ce sont pour la plupart de très bons instruments, qui sonnent parfaitement et qui rendront de loyaux services pour plusieurs décennies. On en trouve neuves auprès des facteurs, ou d'occasion un peu partout sur le net, y compris ici.

Dans les années 60 à 80, des manufactures notamment allemandes ont fabriqué des clavecins et épinettes à la chaîne et en série, un peu comme le font les usines à piano. A cette époque, on ne savait plus faire des clavecins (le savoir faire s'était +/- perdu depuis le XIXè), ce qui fait que ces instruments sont fabriqués suivant des principes qui sont aujourd'hui, maintenant qu'on a retrouvé une partie du savoir-faire ancien, des non-sens (notamment, on trouve des instruments avec des cordes filées, des tables d'harmonie épaisses, des caisses en bois reconstitué, un chevillage en force, des sautereaux en plastique, des lests et vis à tour de bras, etc.). Ce sont des instruments qui ont l'inconvénient d'être moins sonores, souvent laids, lourds, mous au toucher, et d'avoir une couleur terne ou métallique. Ils ont en revanche l'avantage d'être solides, de vieillir assez bien, de supporter d'être malmenés (ce qui fait qu'il en "reste" beaucoup sur le marché), et surtout d'être autrement plus abordables que les beaux instruments artisanaux.
Parmi ces facteurs ayant produit en série, on peut citer Lindholm, Sperrhacke, Ammer, Wittmayer, Neupert...
La production est très variable, avec des instruments de plus ou moins bonne qualité dès leur départ, des instruments plus ou moins bien entretenus, des instruments restaurés ou laissés à l'abandon...

Autrement dit : ce sont rarement des instruments qui vont être satisfaisants pendant toute une vie (et notamment quand on se met à rechercher des instruments plus précis, un certain toucher, une couleur, un instrument de concert, etc.), mais comme premier achat, comme instrument d'étude ou comme second instrument temporaire, quoi qu'on puisse en penser ils restent abordables et peuvent rendre service.

Si vous êtes près de Paris, j'ai une belle grande épinette Ammer à vendre, n'hésitez pas à me MP pour plus d'infos, et à jeter un œil ici :
https://www.flickr.com/gp/76475685@N06/QLMkD1

Bonne recherches !

#5 Cours » Recherche instrumentistes pour MJN de Buxtehude » 10-06-2008 10:11:20

Nemossos
Réponses : 0

Bonjour,

Dans le cadre de son vingtenaire, l'Ensemble Vocal Pythagore projette une série de concerts à Paris et en région parisienne à l'automne 2008, l'oeuvre choisie étant Membra Jesu Nostri de Buxtehude.

Nous avons des moyens modestes mais un grand enthousiasme à partager : aussi nous cherchons des instrumentistes ou une formation baroque, étudiants avancés, amateurs éclairés ou semi-pro, pour accompagner ce projet :
- 2 violons ou 1 consort de 5 violes
- 1 continuiste (clavecin et/ou positif)
- 1 violoncelliste ou 1 gambiste pour le continuo
- 1 théorbe pour le continuo

Merci de nous contacter par mél : pythagore.asso@free.fr

#6 Re : Divers » A propos de ce forum...de discussion? » 14-03-2008 00:56:19

C'est vrai qu'il est rigolo.
Quel dommage que les forum punBB ne proposent pas de sondages, j'aurais pu démontrer par La bémol + Mi bémol ma thèse commateuse.

Si j'ai bien suivi, donc, GL vient régulièrement à Bordeaux , mais est-ce à mettre sur votre compte, sur celui d'Yquem, ou celui de St Emilion ? Vous pensez que j'ai des chances qu'il vienne si je lui propose 500€ pour jouer à Nuits-St-Georges ?

Trève de blague, et pour recentrer le débat, j'espère que ce forum ne sera jamais réservé aux gens sérieux et bien pensants, je pense que le baroque a plus que besoin de  rigolos (voire des rigoli), d'amateurs non puristes, et pourquoi pas de l'avis du public vulgaire qui, même lorsqu'il ne comprend pas tout, est souvent de bon conseil.

#7 Re : Cours » Vos instruments...... » 12-03-2008 22:07:43

Merci :-)

Pour le lifting technique, c'est nettement moins spectaculaire, et ça a surtout consisté en une bonne remise en état :
- nettoyage de fond en comble (caisse, table d'harmonie, registres, touches...) car une bonne couche de poussière rendait la mécanique bruyante et moins précise
- dégrippage de la mécanique des "effets spéciaux" (qui étaient oxydés et s'enclenchaient mal) pour le luth et l'effet "piano" (celui qui fait coulisser le registre supérieur pour décaler les sautereaux et donc les becs, ce qui donne un son moins fort). Maintenant, les tirettes brillent !
- petits travaux d'harmonisation : graissage des becs (qui sont en cuir), remplacement de quelques cordes, réglage des languettes et étouffoirs, et savonnage des sautereaux pour éviter les bruits de frottement dans les registres

Pour la suite, je m'interroge toujours sur l'opportunité de remplacer les becs par du delrin, et je projette aussi un changement complet des cordes car beaucoup sont bien vieilles. Mais on arrive dans des opérations un peu plus techniques que je préfèrerais ne pas faire moi-même, aussi j'ai un peu peur de l'addition et surtout d'être déçu du résultat... si quelqu'un peut m'éclairer un peu à ce sujet ou me donner de bonnes adresses :-)

#8 Re : Divers » A propos de ce forum...de discussion? » 12-03-2008 21:55:03

Maître Couperin est bavard, certes, mais je ne pense pas qu'on puisse lui reprocher d'être là et je trouve, quant à moi, que loin d'être désagréable, il apporte aussi de la vie ici bas.

Il est vrai qu'avec le "recul" qu'on a maintenant sur le forum (puisqu'on sait bien quels sont les thèmes qui intéressent les visiteurs et ce qu'ils viennent chercher), il y aurait sans doute quelques améliorations qui pourraient être profitables pour le rendre plus lisible. Je rejoins mes petits camarades sur les idées :

- mieux organiser les petites annonces et les "pubs" (stages, nouveaux disques, nouveaux bouquins, etc.) dans des fora thématiques mieux ciblés
- mieux séparer les fora consacrés aux sujets sérieux - ou tout du moins techniques
- créer une zone plus détendue dédiée à l'échange informel, aux blagues et rigolades, et aux "habitués" des lieux
- et éviter les fora "divers" qui sont difficiles à suivre et abscons pour les visiteurs occasionnels

#9 Re : Cours » Vos instruments...... » 11-03-2008 20:25:26

Après quelques mois de travaux d'un lifting esthétique et technique qui s'imposait, enfin, j'en sors :-)

Mon épinette Ammer de 1969 (d'après Silbermann) est passée de ça :
150720062112310004om4.jpg

...à ça :
spinet002zg1.jpg

Y'a-t-il d'autres amateurs d'esthétique contemporaine parmi vous ?? Je dois avouer que je me suis lâchement inspiré du travail de Von Nagel, je suis un grand fan de ses clavecins à decorum abstrait ^^
Et un grand merci à Catherine (non, une autre Catherine !) pour la décoration du couvercle :-*

#10 Re : Instruments » Bizzi or not to be... » 29-02-2008 00:39:30

Alors que mon avis sur le sujet est nul,
Je ne puis résister à marquer d'un doux mot
Combien plaisant me fut de vos dures férules
Lire les ires et râles en des vers - Cieux ! - forts beaux.

#11 Re : Cours » .. » 15-02-2008 21:31:52

Pour les becs en cuir, on ne peut pas penser que si le plan de cordage avait été conçu pour des becs en cuirs (avec la particularité physique du matériau qui a une texture et une souplesse assez singulière), le remplacement par des becs d'un autre genre modifie le pincement et donc le son ? De ma modeste expérience, j'ai plutôt tendance à penser que la qualité de l'instrument ne se résume pas au type de becs, et qu'il est possible d'avoir un son très intéressant avec du cuir, pour peu qu'il soit entretenu !

C'est aussi une bonne question, puisque je me demande (compte tenu que je n'aurais pas davantage le budget pour autre chose que la clé - les enchères sont ouvertes !) si je ne changerais pas mes plectres en cuir (qui vont plutôt bien mais qui sont un peu pénibles à entretenir et à régler) contre des plectres en delrin (peut-être plus "égaux" à jouer, mais quel prix sonore faut-il payer pour cette fantaisie ??)

#12 Re : Cours » cherche corde de clavecin » 14-02-2008 20:14:08

De même que la Maison de la musique ancienne, toujours à Paris, bd Richard Lenoir, avec souvent de bons conseils et une écoute toute attentive (ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas le cas de Von Nagel, chez qui on peut profiter du déplacement pour saliver devant de bien belles boîtes à clous :-)

#13 Re : Divers » Votre clavecin a-t-il un nom ? » 18-12-2007 23:19:43

Moi, c'est un surnom affectueux : "la boîte à clous" ^^

#14 Re : Divers » a propos de ce forum » 31-10-2007 21:20:58

Bonsoir,

En effet, en cas de "flamware", et à tout moment, les administrateurs et modérateurs sont là pour clore les discussions et éviter les dérapages.
Un forum internet est un outil de communication, éventuellement ouvert au public, mais il ne s'agit en aucun cas d'un endroit libre ou l'on peut faire ce qu'on entend. La notion de liberté d'expression n'a pas grand chose à voir avec l'expression sur un forum qui, même lorsqu'ils sont ouverts au publics, sont toujours des espaces privés.
En cas de comportement illégal, il faut savoir que la responsablilité des administrateurs peut être engagée pénalement. Le propriétaire d'un forum a donc tout loisir de faire respecter les règles qu'il juge en adéquation avec les objectifs dudit forum, si besoin en modérant, en censurant, en banissant, voire en déposant plainte ou en estant. Ca ne fait plaisir à personne, mais c'est une nécessité pour garantir une certaine qualité dans les échanges et les annonces, et une sécurité pour l'ensemble des utilisateurs.

Toutefois, en ce qui concerne les pseudos, je ne peux que vous rejoindre : les plus "anciens", qui ne sont pas de la "génération internet", voient souvent les pseudos comme des masques, alors qu'ils sont plutôt un us sur le net.
J'entends tout à fait que les gens avec une certaine notoriété, une réputation ou une visibilité publique souhaitent utiliser leur véritable nom, par contre je n'y vois pas une preuve de courage particulier. Disons qu'un internaute confirmé peut souvent retrouver le véritable nom et l'adresse d'a peu près n'importe quel pseudo.
Le pseudo ne masque donc pas grand chose, mais il permet un certain anonymat dans les échanges virtuels entre inconnus, et je trouve aussi une certaine convivialité lors des échanges dans lesquels participent d'autres personnes que l'on connait "IRL". Ceux qui pensent que c'est parce qu'ils utilisent un pseudo qu'on ne les voit pas n'ont sans doute pas compris grand chose au fonctionnement de la toile.
Il n'est donc, de mon point de vue, pas justifié d'affirmer que ceux qui utilisent un alias ou un pseudo ont a priori quelque chose de plus louche que les autres. Avec une pointe d'ironie, j'ajouterais pour finir que ce bon DD nous en a donné une parfaite illustration.


Pour ma part également, ma participation à ce fil s'arrête ici.

#15 Re : Divers » a propos de ce forum » 29-10-2007 22:46:08

Pour ma part (puisqu'on me demande mon avis !), je crois qu'on peut réserver les discussions de comptoir aux fora de comptoir : c'est-à-dire ailleurs.
C'est plutôt parce qu'on n'y parle pas de choses banales qui n'intéressent qu'une minorité d'utilisateurs qu'un forum vit : d'expérience, plus on se spécialise, plus on fidélise et mieux les lieux sont fréquentés.


D'autre part, et c'est le site admin' d'autres lieux qui parle, je pense que l'utilisateur lambda d'un forum, quel qu'il soit, n'a que rarement idée des motifs réels qui poussent les modérateurs et administrateurs à montrer la porte à certains membres. Dans ce genre de situation, la bonne attitude à adopter étant de reconnaître humblement qu'on a pas tout suivi et que ça ne nous regarde pas, mais que l'on peut faire confiance aux admins pour ne pas bannir sans bonne raison (qui n'ont habituellement rien à voir avec un petit mot de travers ou un hors sujet).

Au XXIème siècle, la police est partout : ouf, nous sommes en sécurité.

#16 Re : Annonce de concerts » Scott Ross jouant Scarlatti K209 (video) » 27-10-2007 09:51:26

Phildoc a écrit :

eh oui, cela me rappelle un certain Devie, qui respectait aussi les autres !

Oh, que de bons souvenirs ! J'en ai la larme à l'oeil... (mais est-ce de rire ou à cause de cette écharde au pied ?)

Je remarque toujours avec la même absence d'étonnement combien il reste difficile de faire cohabiter les clavecins et les pianos (pour ne pas dire les clavecinistes et les pianistes). Si Epinal avait encore le bon goût d'éditer des images, on verrait sans doute des clavecinistes habillés en Mormons, portant des lunettes sévères et à la mimique coincée face à des pianistes sous les feux de la rampe, la goutte au front, le mouchoir à la main et les bras chargés des roses lancées par le public en folie.

Il faut bien remarquer que, pour les pianistes passés aux marches noires et aux feintes blanches, on a au moins cette possibilité que de comparer l'art de jouer de chacun des instruments. Et on peut se rendre à l'évidence que certains morceaux composés pour clavecin n'ont strictement rien à voir avec l'original lorsqu'ils sont joués à tempérament égal sur des monstres à marteaux de 3 mètres de long.
Et que la façon de jouer n'a pas grand chose de commun non plus. La question de la force physique nécessaire pour jouer du piano n'a rien de dégradant ou de péjoratif, de même que la légèreté indissociable du jeu clavecinesque n'a rien de pédant ou de supérieur. Ce sont des techniques différentes que les vidéos mettent particulièrement bien en évidence.
Ensuite, pour les questions d'appréciation entre Scarlatti sur clavecin et Scarlatti sur piano, je pense qu'il s'agit surtout d'une question de goût, mais l'argument d'authenticité me paraît tout de même recevable, voire incontournable ; mais que ça n'empêche personne d'apprécier l'un ou l'autre !

#17 Re : Instruments » Cherche clavecin d'étude dans le sud ouest » 11-07-2007 23:58:30

Lindholm n'est sans doute pas la meilleure qualité (instruments fabriqués de façon "industrielle" comme pour les pianos de grande série), mais disons qu'à ce prix, ça vaut peut-être le coup d'aller tester la bête pour vous faire une opinion.

Si vous persévérez dans le clavecin, il sera toujours temps de le revendre pour mieux.

#18 Re : Instruments » Cherche clavecin d'étude dans le sud ouest » 06-07-2007 20:19:17

Je ne peux vous répondre qu'au sujet du transport.

Pour une épinette, une voiture ordinaire est habituellement suffisant. Ma grande épinette allemande (2 mètres de long sur 70 cm de large) a même tenu sur la tranche dans une trois-cent-sept (c'est bon, je cite pas de marque comme ça ?) avec un chauffeur et un passager.
Pour un clavecin, un break est souvent nécessaire, toujours en fonction de sa taille.

Les clavecins ou épinettes sont des instruments, pour la plupart, solides qui supportent bien le transport pour peu qu'on prenne autant de précautions que pour un frigo : 4 à 6 gros bras, une bonne couverture  pour amortir les chocs, et c'est bon !

#19 Re : Instruments » Décaper un clavecin et/ou le repeindre. Besoin de conseils... » 04-07-2007 12:49:51

Lorsque j'ai redécoré mon épinette, j'ai préféré ne pas décaper en optant pour un bon égrénage au papier de verre 80 à 120. Le résultat à été tout à fait satisfaisant, l'accroche de la nouvelle couche est excellente dans ces conditions, et l'instrument n'a pas souffert de ce traitement (bien au contraire).

Pour les questions de poussière, j'ai démonté au maximum ce qui est facilement démontable : couvercle, chapiteaux, barre de nom, touches, sautereaux, pupitre et pieds. Quoi qu'il en soit, on ne fait que limiter la poussière et ça n'empêche pas un nettoyage à chaque nouveau ponçage : dépoussierage grossier avec la soufflette d'un côté et l'aspirateur en face, et dépoussiérage final au chiffon humide.

Le décapage complet me semble un peu plus osé, mais si vous avez la possibilité de le faire réaliser par un professionnel, pourquoi pas. Mais si celà doit représenter un investissement supplémentaire, je ne suis pas sûr que la différence de rendu final puisse justifier le décapage par rapport à l'égrénage.

Si vous craignez pour l'homogénéïté de la nouvelle couche après un simple égrénage, vous avez toujours la possibilité de commencer la peinture par une sous-couche appropriée qui unifiera le fond et évitera les différences de luminosité une fois la couche de finition passée. Dans ces conditions, je pense que vous pouvez même envisager de passer à une peinture différente (glycero, acrylique, ou mieux : peinture "naturelle") qui devrait bien adhérer sur la sous-couche.

#20 Re : Instruments » Décaper un clavecin et/ou le repeindre. Besoin de conseils... » 03-07-2007 09:01:25

Personnellement, je trouverais assez audacieux de repeindre un clavecin monté au pistolet, et je serais plutôt favorable aux techniques manuelles ayant fait leurs preuves (rouleau, pinceau, patience).

#21 Re : Divers » décoration clavecin » 21-06-2007 19:25:37

J'ai en effet poncé en plusieurs fois, en afinant progressivement le grain pour arriver au plus fin (propre à laquer). A la main, bien sur, avec simplement une cale pour les grandes surfaces planes.

Mais avant le ponçage, un bon décrassage s'impose, avec un peu d'eau et beaucoup de savon : le gras est le pire ennemi de la peinture. Certains recommandent de lessiver une fois le dernier ponçage terminé, mais pour ma part je crains que cette opération ne fasse gonfler le bois. Si besoin, c'est le moment de rafistoler les coups et les bosses à la pâte à bois.

Evidement, entre chaque ponçage, un bon coup de chiffon, puis d'éponge humide.

Ce qui nous donne une succession d'étapes du style :
- démonter toutes les charnières et toutes les grandes pièces à peindre (couvercle, couvre-clavier, barre de nom, chapiteau, pupitre, etc.)
- lessiver toutes les surfaces à peindre
- reboucher les imperfections à la pâte à bois fine
- poncer au grain fin
- dépoussiérer
- poncer au grain extra fin
- dépoussiérer soigneusement
- éventuellement, passer une sous-couche adaptée (mais c'est optionnel sur un vernis poncé finement, le bois ne boit presque pas car le vernis n'est pas complètement éliminé : il sert déjà de sous-couche)
- laquer en couches fines (2, 3 ou 4 couches, selon l'aspect une fois sec), en ponçant légèrement et en dépoussiérant entre chaque couche de façon à ce que le tendu soit le plus régulier possible
- tout remonter une fois la laque bien sèche

C'est pas très difficile, ça demande juste un peu de patience. Mais ça vaut le coup !

#22 Re : Instruments » acheter/louer épinette ou clavecin ? » 20-06-2007 13:21:46

De mon point de vue (mais les profs qui hantent ces lieux auront surement un avis plus argumenté), il n'est pas indispensable d'aller, pour une jeune fille de 7ans, directement vers le grand clavecin français à 2 claviers, qui coûte cher, qui prend du temps (ou de l'argent) à entretenir et accorder régulièrement, et qui ne change pas fondamentalement la façon de jouer pour un élève en apprentissage.
D'autant qu'elle aura sans doute l'occasion de toucher du clavecin deux claviers au conservatoire.

En fonction de la place et du budget dont vous disposez, une épinette ou un clavecin d'étude à 1 clavier (avec 1 ou 2 jeux) me semblent déjà tout à fait satisfaisants pour un travail au quotidien. Il sera toujours possible de passer à autre chose par la suite.

#23 Re : Divers » décoration clavecin » 19-06-2007 23:57:30

Vous et moi allons bien nous entendre.

Avec une épinette Ammer, en noyer clair verni. C'était aussi un peu une expérience pour moi, mais j'en suis vraiment très content !

Il est vrai que j'eusse eu un Von Nagel que j'y aurais sans doute réfléchi un peu plus longuement, mais quoi qu'il en soit, je le referais aujourd'hui avec un instrument plus noble ou plus récent s'il m'attaquait l'oeil.

#24 Re : Divers » décoration clavecin » 05-06-2007 13:34:46

Pour ma part, je me suis lancé dans la décoration de mon épinette, qui était, lorsque je l'ai achetée, simplement vernie (un verni ancien qui avait foncé et patiné) qui lui donnait un aspect un peu trop cercueil à mon goût.

J'ai réalisé le relookage en deux temps : d'abord la caisse externe et interne, puis le dessous du couvercle (qui est toujours en cours de finition). J'ai préféré par contre ne pas toucher à la table d'harmonie.

La première étape est un poncage fin et régulier, avec éventuellement rattrapage des chocs ou rayures dûs au temps (à la pâte à bois fine).
J'ai utilisé une peinture intéressante, une laque naturelle à l'eau de la marque Auro (n° 250)
cf. http://www.aurodiffusion.com

Ces peintures ont l'avantage d'être couvrantes, de pouvoir être appliquées en fines couches étirables, de ne pas asphyxier le bois qui continue de respirer, d'avoir une belle finition un peu à l'ancienne (la gamme "brillant" rend un joli aspect satiné légèrement réfléchissant dont la teinte varie en fonction de la lumière), et le tout sans solvant ni odeurs. Elles sont légèrement plus chères que les laques glycéro habituelles, mais on en consomme pratiquement deux fois mois : c'est donc aussi un produit rentable. Le principal problème reste de se les procurer, car elles sont diffusées de façon assez sporadique, souvet dans des magasins type "bio" ou "aménagement naturel". Autre point : elles sèchent longtemps, et il faut attendre au moins 24h entre deux couches (plus un poncage très fin comme pour toute laque), et l'aspect final n'est stable qu'après une bonne semaine.

Pour le dessous du couvercle, j'ai confié le travail à une amie peintre qui est en train d'y barbouiller une création abstraite, à l'acrylique après sous-couche (et ponçage, of course). Si quelqu'un a des conseils pour les finitions (le vernis en particulier), je suis particulièrement preneur.

J'ai été très étonné de la qualité du résultat, qui est largement à la hauteur de mes espérances : des heures de travail, certes, mais la patience paie !
Je vous laisserais des photos lorsque tout sera abouti :-)

#25 Re : Divers » Se mettre au clavecin » 30-04-2007 20:57:59

Pardon pour le catalogage un peu rapide, je le reconnais.

Il est vrai que Zuckermann a fait des instruments un cran supérieurs à d'autres de la même époque, mais j'ignorais qu'il s'était également livré à une critique argumentée de la facture à la chaîne.

Quoi qu'il en soit, mon propos restait de regrouper le gros lot des "vieux facteurs" desquels on trouve aujourd'hui des pièces d'occasion à bon prix et ayant possiblement franchi les 30 à 40 dernières années sans y laisser leurs plumes (bien souvent en cuir).

Parmi l'inventaire express, on trouve aussi d'autres facteurs que Zuckermann ayant pris conscience relativement tôt, dès le milieu des années 60, des limites de la fabrication en lot et s'étant orientés - pour certaines commandes - vers un travail un peu moins tayloriste ; dont également Gebr Ammer qui eût le bon goût de construire mon épinette d'après Silbermann.

Donc : épinette pas cher = j'essaie pour savoir sur quoi je tombe
Il y a de bonnes occasions, mais gare au bois de chauffage !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB